Planter des pépins pour les faire germer.

Share

Dimanche 9 mars 2014

Favoriser la création d’entreprise et par conséquent d’emplois est un objectif des plus louable. Depuis maintenant 12 ans, un espace a été aménagé dans l’Espace Carco pour mettre à disposition des jeunes entreprises durant leurs deux voire quatre premières années d’activité un lieu d’accueil afin qu’elles y trouvent bureaux aménagés, logistique (téléfax, photocopieur, …), ressources humaines (animation commerciale, secrétariat téléphonique, etc.) et services mutualisés ainsi que du conseil et un suivi personnalisé. Moyennant un coût, la structure de pépinière permet ainsi à un jeune entrepreneur d'être accompagné et conseillé de la naissance de son projet à son développement, jusqu'à son insertion dans le tissu économique.

L’« Espace Carco », pépinière d’entreprises qui œuvrent dans le domaine des sciences de la ville (génie civil, génie urbain, architecture, bâtiment, …), est la première réalisation du technopole Vaudais. Il est le fruit d’un partenariat entre la Ville de Vaulx-en-Velin, l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat, l’Ecole d’Architecture et la société Girus. Il est l’un des 7 pôles de compétences inscrits dans le Plan d’action technopole du Grand Lyon. Elle fait partie du réseau national des pépinières d’entreprise ( http://www.pepinieres-elan.fr).

Installée en zone franche (avantages fiscaux et sociaux) dans une ancienne résidence étudiante qui accueille aussi des associations, la pépinière possède un statut associatif et se défini comme un acteur incontournable du développement économique Vaudais. Son directeur Monsieur  Jean-Luc Vessot issu du journalisme est également Président de l'Association des pépinières régionales depuis 2010 ; il assure être à l’origine de la création de centaines d’emplois. Elle est gérée par un Conseil d’Administration qui, en plus des 5 membres fondateurs, réunit la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (Antenne de Chassieu), RDI (Rhône Développement initiative), et l’Association Vaulx-en-Velin Entreprises (VVA).

La pépinière CARCO a accueilli pas moins de 91 entreprises depuis 2001 dans la petite trentaine de bureaux, 26 ne sont plus en activité. Aujourd’hui elles sont 25 à fréquenter la pépinière, attirées par les ressources de la pépinière mais aussi par les avantages fiscaux.  Après des années 2011 et 2012 difficiles en termes de d’adhésions 2013 à vu l’émergence de 5 nouvelles création. Depuis 2001 c’est un total de près de 295 personnes en activité et un chiffre d'affaires d'environ 35 millions d'euros. Plus de 80% des sociétés accueillies à la pépinière Carco y passent le cap des cinq ans. La plus belle réussite est toujours Vaudaise et compte 50 salariés.

En France le taux est de 50% hors pépinières. L’entreprise en création ou de moins d’un an à la date du comité d’agrément signe avec la pépinière une convention. La durée de validité peut varier de deux à quatre ans, en fonction des pépinières.

Emilie Trimaille a repris depuis le 11 février 2014 l’accompagnement des entrepreneurs de la pépinière CARCO, en étroite collaboration avec Jean-Luc Vessot. Participer au comité de sélection, booster les entrepreneurs dans leurs démarches entrepreneuriales, sont les nouvelles missions d’Emilie sur la pépinière. En parallèle, elle continue bien entendu, l’accompagnement des entrepreneurs de la coopérative (Elycoop) qu’elle dirige en collaboration avec l’ensemble de l’équipe.

Elycoop organise des réunions de présentation de la coopérative :
 le 11 mars 2014 le 8 avril 2014 le 13 mai 2014 et le 10 juin 2014 à Villeurbanne
 le 25 mars 2014, le 22 avril 2014 le 27 mai 2014 et le 24 juin 2014 à Bron
 le 17 mars 2014 le 14 avril 2014 le 19 mai 2014 et le 16 juin 2014 à Vienne

Il faut contacter la coopérative pour s’inscrire.

 

Le budget de la pépinière Carco d’environ 180.000 euros, autofinancés à 66 %. La Ville vient de porter sa subvention à 60.000 euros (chiffre 2012) pour permettre le passage à temps plein de l’une de ses salariés. La durée maximale de l’accueil d’une entreprise est de 4 ans.

Seul le second étage de l’espace Carco est occupé par la pépinière. Le troisième étage est occupé par la société GIRUS qui est partenaire de la pépinière, C’est apparemment le siège social. Mais il est fait mention de Lyon dans l’onglet implantation sur leur site internet.

D’autres entreprises occupent le premier étage.

Sur le rappel des réalisations du mandat 2008-2014, Bernard Genin sur le premier document qu’il a présenté dans le cadre de sa campagne, fait état de 41 entrées dans la pépinière entre 2008 et 2013 mais également de 900 créations d’entreprises entre 2010 et 2011. Ce chiffre de 900 créations contraste avec les 10 entrées potentielles dans la pépinière. D’autant que 2011 à été une période creuse pour la pépinière. Cela ferait donc à peine 1% des entreprises nouvellement créées qui passeraient par la pépinière. Comme toutes les entreprises créées n’exercent pas dans le cadre définie par la pépinière ce chiffre  de 1% est cependant à relativiser, mais montre que l’espace Cargo certes s’il contribue au soutient de l’activité économique n’est pas un élément fédérateur, mais un acteur qui joue son rôle.