Vaulx-en-Velin va-t-elle devenir une ville dortoir ?

Share

 Dimanche 8 juin 2014

Nous savions que la situation des commerces dans notre ville n’était pas des plus reluisantes. Nous avons déjà largement écrit sur le sujet sur ce site. Cette situation est préoccupante car des secteurs entiers sont sinistrés, au village par exemple, où les locaux à louer sont pléthores et les créations de commerces inexistantes. Le centre ville est également à la peine. Certains commerces tiennent on ne sait trop comment et pourtant Maurice Charrier nous l’avait bien vendu ce projet de nouveau Centre-Ville où « les grandes enseignes allaient se battre pour avoir un emplacement ». D’ailleurs c’est peut-être en prévision de cet avenir joyeux que les charges ont été évaluées. Bien sûr, période pré-électorale obligeant, Bernard Genin avait annoncé une petite baisse mais ce n’est pas ce qui va redresser la pente. Nous nous sommes également interrogés à plusieurs reprises sur la situation de notre pôle de loisir du Carré de Soie. Il n’y a pas besoin d’être un grand devin ou économiste pour comprendre que lorsque des magasins peinent à attirer des clients c’est que forcement le chiffre d’affaire n’est pas au rendez-vous. Nous apprenions hier par un article du Progrès que Jardiland, une des locomotives du Carré de Soie, a annoncé sa fermeture pour le 31 décembre de cette année, la justifiant par un niveau trop élevée des charges locatives. Avec 20 emplois de perdus à la Clé. Ce n’est pas la première enseigne qui ferme pour cette cause. Entre les charges locatives et les charges salariales induites par les horaires d’ouvertures il est moins onéreux de s’installer au Centre de Lyon qu’au Carré de Soie. Castorama avait également communiqué sur le fait que la rentabilité sur le Carré de Soie n’était pas encore au rendez-vous, rentabilité qui est la cause de la fermeture de Jardiland. C’est le fond de pension L-GAM qui a racheté la totalité des enseignes en début d’année avec pour objectif de « réveiller la belle endormie ». En ce qui concerne le Carré de Soie il semble que le baiser du prince ne soit pas efficace (L-GAM est allié à une famille princière du Liechtenstein).

Il est donc difficile vu la situation que nous venons d’énoncer de dire que le bilan laissé par l’équipe de Bernard Genin est des plus radieux. A l’heure où « La Gauche Citoyenne » s’alarme de ne voir aucune action enclenchée par la nouvelle majorité depuis deux mois, nous sommes de notre côté consternés par la situation laissée par les sortants de la « Gauche Citoyenne ». L’état dans lequel notre ville se trouve (on attend toujours le bilan-état des lieux officiel de l’équipe entrante) va nécessiter la mise en place d’un véritable Plan Marshall du commerce, en se posant cette fois les bonnes questions. La première initiative dont nous vous parlerons dans un article à venir a été lancé par un commerçant du village ; nous espérons qu’elle sera suivie par beaucoup d’autres.