Merci camarade Bernard, mais de quoi ?

Share

 

Vendredi 31 mars 2017

Ceci n’est pas un poisson d’avril. Dans un communiqué de presse pour se faire un peu de pub, Andréa KOTARAC Conseiller régional et candidat aux élections législatives avec Sophie CHARRIER salue «  la rigueur avec laquelle Bernard Genin, ancien Maire PCF de la ville, a mis en place la politique de la ville dans la continuité du travail porté par Maurice Charrier »

Il en profite pour égratigner  Hélène Geoffroy et la majorité socialiste de la municipalité qui « récupèrent aujourd’hui politiquement et fièrement des dossiers tels que le Planétarium ou encore la construction de l’école René Beauverie devant le Président de la République, nous tenions à ne pas oublier que ces projets avaient été lancés avant eux ».

Nous aimons beaucoup ces passes d’armes en anciens amis.  Ces je ne t’aime pas,  suivi d’arrangement quand le processus électoral y trouve un avantage.

Cependant, si Andréa KOTARAC et Sophie CHARRIER étaient venu au dernier conseil municipal (Pour rappel Sophie Charrier a démissionné de sa fonction de conseillère municipale pour aller habiter en dehors de Vaulx-en-Velin, la ville qu’elle aime tant) il aurait apprécié la délibération concernant le plan de déplacement urbain (PDU).

En effet, on y apprend que pour Vaulx-en-Velin, il ne faut pas compter sur de nouvelles infrastructures avant des lustres. Le lustre étant une unité de mesure variable difficilement quantifiable, mais naviguant dans l’improbable. Et pourtant notre ville a fortement besoin de nouvelles infrastructures, mais nous reviendrons sur le sujet dans un prochain article car ce fût un des moments clés du conseil municipal du jeudi 30 mars.

Sujet qui apparemment n'a pas captiver tous les élus puisque les réseaux sociaux la photo de Monsieur Yvan Margue rappelant la posture favorite de feu Raymond Barre à l'Assemblée Nationale a circulé.

C’est Stéphane Bertin qui le premier a fait une piqure de rappel. Le PDU qui est dans les tuyaux et qui pénalise Vaulx-en-Velin est la conséquence des négociations engagées par l’ancienne majorité conduite par Bernard Genin.

C’est Stéphane Gomez qui reprend le flambeau pour une diatribe un peu plus appuyée devant une opposition de gauche réduite comme d’habitude à sa portion congrue. Philippe Zittoun et Saïd Yahiaoui. Il y a belle lurette que nous n’avons pas vu Bernard Genin. Quant à l’UVI de Nordine Gasmi, ses conseillers ont décidé de jouer aux élus fantômes.  Quand on n’a rien à dire autant, ne pas venir perdre son temps.

L’histoire n’est quand même pas très favorable à l’équipe Charrier-Genin si l’on regarde de plus près les résultats obtenus. Prenons l’exemple du carré de soie qu’a visité le secrétaire national du PC Pierre Laurent ce mercredi et comparons la partie Vaudaise en devenir avec celle de Villeurbanne pour en mesurer les retards à l’allumage.   

Il serait bien Andréa KOTARAC vienne habiter Vaulx-en-Velin. Il pourrait ensuite mieux parler de notre ville.    

V.L