Tous Numériques

Share

 

Samedi 17 novembre 2018

 

Ce samedi à Vaulx-en-Velin dans le cadre de Super-Demain a eu lieu l’évènement Tous Numériques à la bibliothèque Georges Perec.

 

L’événement est tenu par Fréquences Écoles en partenariat avec d’autres associations, mais surtout le personnel de la bibliothèque pour donner un événement 100% Vaudais.

 

Au programme sept ateliers :

 

La "PlayRoom" (l’espace qui semble avoir le plus de succès) avec possibilité de jouer à des jeux vidéo tel que Mario Kart, Tomb Raider, Sonic.

 

L’e-sport, atelier d‘une heure avec une introduction qui présente l’e-sport, un quizz et bien sûr la possibilité de jouer en ligne.

 

L’atelier "Codez avec Scratch" où l’on découvre le monde du codage et la programmation informatique.

 

L’atelier "Code, Robot et Algorithme" ou l’on peut fabriquer des robots, en utiliser, mais surtout découvrir plein d’infos ludiques sur les robots, les objets connectés ou bien les algorithmes.

 

L’Espace VR (virtual reality/réalité virtuel), au fond de la bibliothèque tenu par les associations Nuages et Nova, on fabrique des "cardboard", casques en carton (au sens littéral) qui permettent avec une application de tester la réalité virtuelle, il y a aussi des vrais casques virtuels avec lesquels on peut dessiner en 3D ou encore s’initier à l’architecture.

 

L’Atelier petite enfance avec des livres et coloriages augmentés, et une initiation aux robots pour les plus petits.  

 

L’espace "FabLab" propose une initiation à l’impression 3D, l’impro musicale, et les synthétiseurs électroniques.

 

Et pour finir : "Enquête de sens" : ici on s’attaque à un sujet plus sérieux : "fabrication et diffusion de l’information", on apprend à développer son sens critique sur les informations donné par les médias, à comprendre comment on nous vend l’information, d’où sortent les théories du complot etc.

 

Durant tout le tour des ateliers seize compétences numériques, ainsi que douze compétences "humaines" peuvent être validées. Cela va donc de "protéger les données personnelles et la vie privée" à "savoir contrôler ses émotions". À la fin si tout a été validé un petit certificat est remis.

 

Les ateliers ont été travaillés et perfectionnés et ça se sent : les robots se baladent dans la pièce, les jeunes courent partout, la bonne humeur semble régner, et les bénévoles des associations apprennent autant du public que l’inverse, bref on est loin de proposer la traditionnelle introduction au traitement de texte bien connu du jeune public. Le public est mixte, cosmopolite, le pari semble donc être tenu pour Fréquences Écoles, les créateurs de Super Demain.

 

Un grand bravo aux associations et au personnel municipal