Le PS à la peine

Share

 

 

Le PS à la peine

 

lundi 24 avril 2017

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que les chiffres relatifs au vote des Vaudais sont surprenants.

 

En attendant les circonvolutions de « Vaudais le petit » qui nous expliquera sans doute avec beaucoup de détail les rapports de force issus des présidentielles, Le premier constat que nous pouvons faire c’est celui concernant la majorité municipale. Le PS avec 8,11% est proprement laminé.

 

Le sourire est du côté de la gauche de la gauche qui était donnée comme moribonde sur la ville. Le PC et le front de Gauche ont de quoi retrouver du poil de la bête et conserver espoir pour les élections qui suivent. Et aussi dans la perspective des municipales de 2020. Il faut cependant relativiser, car c’est la dynamique médiatique portée par Mélenchon qui s’est avérée payante et a canalisé sur le candidat de la « France Insoumise » le mécontentement manifeste des électeurs Vaudais. Même sur des bureaux considérés comme plutôt à droite, le vote « France Insoumise » a eu un écho favorable.

 

Le second point notable est le mauvais score du FN. Il n’aurait pas été impensable que ce dernier soit sur Vaulx-en-Velin au-dessus de sa moyenne nationale or, avec près de 17% nous en sommes loin, d’autant que le candidat Fillon enregistre également un mauvais résultat.

 

Loin des 38,5 % de « La France Insoumise », avec près de 21% Emmanuel Macron enregistre une percée non négligeable dans le paysage Vaudais. Mais le parti « En Marche » a-t-il la faculté d’exister sur la durée et dans quelles conditions.

 

Nuls doutes que dans les états-majors locaux cela doit cogiter d’autant que l’échéance des législatives est proche et les rapports de force analysés. D'autant que les résultats de Bron et Rillieux ne sont pas favorables au PS. 

 

 

23058 inscrits

 

13442 votants

 

210 votes blancs

 

98 votes nuls

 

13134 votes exprimés

  

58,3% de participation

 

41,7% d’abstention.

 

V.L