Bastion de l'abstention, Vaulx-en-Velin votera-t-elle dimanche ?

Share

 

Jeudi 4 mai 2017

Du haut de ses 43 000 habitants, Vaulx-en-Velin a recueilli 41.7 % d’abstention au premier tour de l’élection présidentielle, loin devant les 23.2 % estimés à l’échelle nationale. Pourtant, sur le marché du Mas du Taureau, la majorité des commerçants et habitants s’accordent sur un vote nécessaire en faveur d’Emmanuel Macron dimanche prochain.

Sur le marché du Mas du Taureau, une tornade en chemise hawaïenne et chapeau de paille sur la tête alpague les passants pour leur glisser un tract "En marche !" dans les mains. Suzette est une ardente défenseuse d’Emmanuel Macron sur lequel elle peut s’épancher inlassablement. “Je suis une ancienne du Parti socialiste, mais depuis qu’Emmanuel s’est lancé, j’ai su qu’il était parti pour être premier. Si Obama est passé Président, Macron le peut aussi !”

De son étal, Bouchaïb approuve la démarche de la pasionaria d’En marche. “On est bien obligé, Marine veut casser la baraque. Combien d’années avons-nous mis à construire l’Europe ? Et ils veulent la démolir ? Ce n’est pas possible. Tous les commerçants vous diront pareil”, explique-t-il derrière ses fruits. “Tiens, donne-moi quelques tracts. Je les distribuerai demain au marché de Vénissieux”, lance-t-il à Suzette. La cinquantaine et le voile couvrant sa tête, une dame engage le débat le débat avec Bouchaïb : “Moi je n’ai plus confiance. Marine, Macron... Pareil. Je n’irai pas voter dimanche”, lâche-t-elle dans un soupir. 

En bordure des étals Nathan tend des tracts de la Licra qui appelle à voter en faveur de Macron. “Pas de militants du Front national sur le marché ?” lui demande-t-on. “Pas sûr qu’ils oseront venir tracter ici”, répond-il du tac au tac. Au cœur du marché, Yassine, jeune vendeur de friandise et de boisson, a “fait son devoir de citoyen”. Mélenchon au premier tour, Macron au second, mais “pas de gaîté de cœur” 

Il faut dire que les programmes et les personnalités des candidats ne font pas l’unanimité. “Marine va faire une Corée du Nord. Macron, son problème, c’est que c’est un banquier”, décrit Nabil en ramassant les palettes vides. “Moi vous savez, j’étais vraiment fan de Montebourg : son idée du made in France, j’aimais bien.” Et pour dimanche ? “Macron, pour faire barrage.” 

Hamid Z. est un ancien bien connu du quartier et initiateur d’associations caritatives. Le vieil homme, courte barbe blanche et grand manteau gris souris donne quelques éléments pour comprendre l’abstention des Vaudais : “Les gens en ont marre. Il n’y a pas de travail, il n’y a rien, comment voulez-vous que les jeunes aillent voter ? Ils se disent que d’autres le feront à leur place. Certains ont perdu l’espoir dans les politiques. Ils n’ont pas conscience que si Marine passe, ce sera la guerre.”

À la mairie de Vaulx-en-Velin, Jacques Boucaud déplore cette “abstention hélas courante”“Ça fait partie des communes populaires où on vote mal”, explique-t-il. Et ce, en dépit des campagnes de sensibilisation misent en place par la mairie : “Il y a le conseil citoyen, les conseils de quartier... Nous avons réalisé un travail pédagogique, et même publié des pleines pages dans le journal communal sur l’importance de voter.” Mais ces initiatives n’ont pas donné “les résultats que nous espérions”, regrette le porte-parole de la ville

Par Moran Kerinec (Lyon capitale)

Jacques Boucaud est le rédacteur en chef du journal municipal. Il se présente comme porte parole de la ville au delà de sa mission journalistique qui requière nous semble t-il une certaine indépendance ?