Le Modem se fâche tout rose ...

Share

Jeudi 11 mars 2017

Les investitures passent mal du coté du Modem. Gérard Collomb les a complètement ignoré.

François Xavier Penicaud n'a pas tardé à réagir. Alors à quand une contre candidature !!!! 

Communiqué de presse

Réaction à la déclaration d’investitures par le parti politique « La République En Marche ! »

Le Mouvement Démocrate s’est engagé de manière résolue, déterminée, dans la campagne d’Emmanuel Macron, sur la base de quatre piliers fondamentaux. Nous avons naturellement eu l’occasion de nous féliciter de son élection. Reste l’enjeu de respecter les engagements que nous avons pris collectivement, et que le candidat a pris, auprès de nos concitoyens, notamment en termes de renouvellement des pratiques, des visages, et de pluralisme.

Comme tous citoyens, le Mouvement Démocrate du Rhône & de la Métropole de Lyon a pris connaissance de la liste des candidats que le parti politique « En Marche ! » a décidé d’investir.

Nous déplorons une méthode de travail qui n’a pas permis d’associer à cette réflexion les différents acteurs qui ont amenés Emmanuel Macron à la Présidence de la République.

Nous constatons que, sur notre territoire Métropolitain, départemental, et même régional, certains soutiens partisans, principalement de socialistes, du candidat Emmanuel Macron ont manœuvré de manière à empêcher une déclinaison territoriale des engagements pris auprès de nos concitoyens au cours de la campagne présidentielle.

Nous observons par ailleurs que cette situation semble exister dans nombre d’autres territoires à travers la France. François Bayrou a d’ailleurs annoncé, dès ce soir, par voie de presse que « la liste des candidats aux législatives publiée par " En Marche ! " n'a pas "l'assentiment" du MoDem ». François Bayrou d’ajouter : « Je convoque le bureau politique du MoDem" vendredi demain soir en souhaitant que dans les heures qui viennent, un mouvement de raison permette des investitures communes dans toutes les circonscriptions comme Emmanuel Macron et moi en sommes convenus depuis le premier jour de notre entente. »

Nous exhortons le Président élu à reprendre en main le processus électoral à venir, tant ses engagements de campagne semblent  être trahis par certains de ses amis et mettent en péril nos chances de pouvoir mettre en œuvre notre projet commun.

Le Mouvement Démocrate du Rhône et de la Métropole de Lyon réunira ses instances dans les prochains jours pour décider de l’attitude à adopter dans ce contexte. Nous analyserons la possibilité, d’ores et déjà préparée, par précaution, avec des acteurs d’autres mouvements et de la société civile ayant contribué à la victoire d’Emmanuel Macron, non moins légitimes que ceux issus des rangs du Parti Socialiste, à proposer aux concitoyens d’autres candidatures ayant vocation à s’inscrire dans la majorité présidentielle.

A ce stade, aucun des candidats dont le nom a été communiqué à la presse par le parti politique « La République En Marche ! » ne peut se prévaloir du soutien de notre famille politique.

Le bureau politique du MoDem Rhône & Métropole de Lyon.

Contacts presse :

François-Xavier Pénicaud (06 64 11 94 66 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ),
Président du MoDem Rhône & Métropole de Lyon / Coordinateur régional MoDem AuRA

Carine Frappa (06 08 55 86 18 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ),
Déléguée départementale du MoDem Rhône & Métropole de Lyon