Les avantages des anciens ministres sont temporaires

Share

 

Vendredi 19 mai 2017

On se fait souvent de fausses idées quand aux avantages que conservent nos ministres.  

Quand ils quittent leurs fonctions, les ministres disent adieu aux dorures des ministères, au logement de fonction, à la 1ère classe de la SNCF gratuite et autre voiture avec chauffeur. Pas de retraite spécifique pour les ex-membres du gouvernement non plus : ils cotisent au régime général.

Mais ils peuvent voir venir quelques mois.

Un ministre gagne 9.940 euros brut par mois. De coquettes sommes versées pendant les trois mois suivant leur départ. Ce montant a été abaissé de 30 % par François Hollande lors de sa prise de l’Elysée en 2012. La loi sur la transparence de la vie publique de 2013 est passée par là : auparavant les membres du gouvernement se voyaient octroyer six mois de salaire (merci Jérôme !).

Un avantage cependant conditionné : les anciens ministres doivent avoir déclaré leur patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique à leur sortie du gouvernement. C'est ce qui déclenche le versement de leurs indemnités.

En revanche, si dans ce laps de temps de trois mois un membre du gouvernement exerce un nouveau mandat (maire par exemple) ou toute activité rémunérée, le robinet est coupé.

V.L