Dorénavant sera-t-il comme d’habitude ?

Share

Dimanche 21 janvier 2018

Accords, conventions, métropolisation, service de proximité remanié, chartes, vœux et toujours la patate chaude.

Quel beau spectacle pour les habitants de la rue Alexandre Dumas, à quelques mètres du cimetière des Brosses que la vision d’une décharge en constitution. Il est vrai que pendant un moment ce fût la destination de l’ancienne carrière Gimenez et certaines personnes n’ont pas assimilé que dorénavant le lieu va devenir une forte potentialité urbaine vaudaise. 

Les habitants ont interpelé la municipalité, mais rien n’y fait, a priori le terrain est privé leur répond-on, même si cela déborde un peu sur le trottoir, encore une fois cette situation est de nature à renforcer le lien de confiance entre les élus et la population.

Les habitants du secteur commencent également à redouter les problèmes de stationnement. En effet la rue Rouget de l’Isle est une représentation grandeur nature des conséquences urbanistiques  des constructions du PUP Gimenez. Forte concentration d’habitations et peu de places de stationnement.

Et puis, ce quartier en devenir ne peut que nous laisser interrogatifs sur son futur. Que deviendra-t-il au bout de 10, 15 ans ?