La situation n’est pas plus tendue que d’habitude ?

Share

 

Mercredi 23 mai 2018

En raison d’incivilités répétées, les bus, au grand dam des habitants du quartier ne circulent plus le soir au mas du taureau. Nous ne savons pas ce qu’en pense notre adjoint à la sécurité car ce dernier n’a jamais fait depuis qu’Hélène Geoffroy lui a confié cette délégation un seul commentaire sur le sujet. Pourtant, si du coté du commissariat la situation n’est pas plus tendue que d’habitude c’est que l’on ne nous dit pas tout ?  

Comme nous le disions dans notre nôtre article de Mardi, les habitants sont excédés par les tirs de mortiers et les rodéos qui se déroulent le plus souvent devant le commissariat lui-même.  Bien sur les habitants se manifestent auprès des forces de l’ordre ou bien de la municipalité mais c’est comme pisser dans un violon.

Et ce qui est insupportable dans l’histoire c’est que ce sont les habitants qui sont pénalisés. Les lignes de bus qui desservent le quartier du mas du taureau ne circulent plus depuis samedi.  Et en début de semaine elles n’étaient pas rétablit. L’exploitant donne pour explication des regroupements de personnes, des scooters qui circulent sur les voies de bus, des altercations. Les lignes 7, 37, 52, C3, C8.

Il règne un climat délétère dans le quartier du Mas du taureau et dans la ville en général ou le sentiment d’insécurité n’a jamais été autant préoccupant pour les habitants. "il y a un degré de tolérance qui dépasse l'entendement". 

Et les faits divers de ces derniers jours ne sont pas rassurants. Si les clans se mettent à se faire la guerre à coups d’armes à feux ce n’est pas une médiathèque qui va redorer le blason du quartier.