Des bus caillassés

Share

 

Jeudi 16 mai 2019

Cette semaine nous avons eu droit à une double page sur la sécurité dans le journal municipal.

Après 5 ans de mandat il semble que le sujet soit suffisant sensible pour que l’exécutif s’en préoccupe. D’autant plus que les élections municipales se rapprochent et qu’Hélène Geoffroy est déjà dans les starting-blocks pour un nouveau mandat.

Comme nous n’avons pas de données chiffrées (il parait qu’elles ne sont plus communicables, mais lorsque les chiffres sont positifs ils arrivent toujours à sortir), alors il faut montrer que des mesures sont prises et le faire savoir.

Les effectifs de la police municipales augmentent et des motards équipés de Yamaha 700 cm³ doivent permettre de lutter contre les rodéos et le stationnement sauvage espère David Tounkara l’adjoint à la redoutable efficacité pour assurer la tranquillité publique. L’équipe peut rapidement démontrer ses compétences et ses résultats car les rodéos ne manquent pas.

Des contrôles de vitesses sont mis en place mais les secteurs intéressants n’ont peut-être pas encore été bien ciblés. Quant à la lutte contre les stationnements sauvages, elle est la bienvenue je ne manquerai pas de faire part de mon sentiment sur son efficacité.

Malheureusement Vaulx-en-Velin alimente encore trop souvent la rubrique des faits divers.

Mercredi soir, des bus TCL ont été attaqués dans le nord-est de l’agglomération lyonnaise.

Dès 17h, des projectiles ont été lancés sur des bus des lignes C15 et 52, à la limite entre les communes de Bron et Vaulx-en-Velin, vers la route de Genas. D’après Keolis, 4 véhicules ont été atteints par des pavés, dégradant de nombreuses vitres. Certains projectiles ont également réussi à transpercer la couche de protection des véhicules. Quatre personnes ont été légèrement blessées lors de ces caillassages. Un chauffeur a reçu un projectile directement sur lui alors qu’il roulait la fenêtre ouverte. Il est en arrêt. De plus, deux clients et un autre chauffeur ont été légèrement touchés par des bris de verre. Les sapeurs-pompiers ont dû intervenir. Plusieurs plaintes ont été déposées.

Pour assurer la sécurité des voyageurs et des chauffeurs, une déviation a été mise en place, les bus ne passant plus par ce secteur identifié comme abritant des casseurs, "souvent cachés dans les buissons" selon un chauffeur régulièrement visé par des jets de pierres. Sous couvert d’anonymat, il craint qu’un jour, "quelqu’un prendra une pierre en pleine tête et soit gravement blessé"

Plus tard, vers 20h, un nouveau jet de projectiles a été opéré, cette fois à Vaulx-en-Velin, contre un bus de la ligne 37. Un incident isolé, qui n’a pas fait de dégât, comme ce fut le cas ce mercredi soir également sur un véhicule de la ligne C21 à Tassin-la-Demi-Lune.

Peu après ces nombreux incidents, déclenchés pour une raison inconnue, un autre fait troublant s’est déroulé cette fois directement dans le dépôt des bus de Vaulx-en-Velin La Soie. Une voiture ainsi qu’un scooter sont entrés sur le parking du garage des bus, pour tenter semble-t-il d’en découdre directement avec des chauffeurs. Ces derniers, accompagnés d’agents de la brigade de sécurité de Keolis, ont réussi à faire redescendre la pression. Les intrus sont finalement repartis sans que des violences ne soient commises. On ne sait pas si cet évènement est en lien, ou non, avec les caillassages réalisés plus tôt dans la soirée. Une enquête est en cours.  

Bientôt les bus vont bientôt circuler avec des grilles style mad Max.

Thomas Petragallo