Des manifestants devant le commissariat

Share

 

Jeudi 5 septembre 2019 

Mercredi 4 septembre, un collectif a investi l’ancienne clinique inoccupée de l’union à Vaulx-en-Velin. Rapidement les forces de l’ordre sont intervenues pour expulser une quarantaine de squatteurs.

Au plus fort de l’action, ce n’était pas moins de 16 véhicules de CRS, 9 véhicules de la police nationale, 3 véhicules de la police municipale pour gérer l’intervention.  

Au cours de cette expulsion,  où gaz et matraques ont été utilisés, trois personnes ont été arrêtées.

C’est en soutien à ses trois personnes qu’un appel à rassemblement a été lancé pour 14h30 devant le commissariat de vaulx en Velin 1 avenue Georges Dimitrov.

Si les squatteurs des bâtiments de la clinique de l’union rue Duclos ont été expulsés aussi vite, c’est à cause du délai d’occupation. Avant 48 heures l’intervention est libre. Au-delà, il faut faire intervenir les tribunaux avec une procédure qui peut prendre des mois.

D’après le collectif, l’occupation aurait démarré le 31 aout.

On peut trouver disproportionnée la présence policière quand on sait que depuis des années des dealers tiennent le pavé et que malgré les revendications des habitants les policiers ne se manifestent pas. Ce serait « politique » entend-on dire de source policière.

Thomas Petragallo