Appel à un ami

Share

Mardi 1er octobre 2019

Lors du conseil municipal du 27 septembre dernier, l’UVI de Nordine n’a pas mâché ses mots en abordant les problèmes de tranquillité publique.

"La colère des vaudais est telle que les promesses des responsables publics ne vaudront rien tant que les résultats ne seront pas visibles sur le terrain. Il est de la responsabilité du préfet et du maire d’éradiquer cette impunité de fait et de remettre de l’ordre dans notre cite”.

Et bien demain, le préfet vient nous faire une petite visite. Histoire d’alimenter le journal municipal en disant que la reconquête républicaine est en marche !!

Quand on entend ce qui se passe à Lyon, ou des associations se montent pour lutter contre les incivilités on peut avoir des doutes sur la capacité du préfet à apporter des réponses aux vaudais.

Madame la maire fait aujourd’hui référence aux recrutements de policiers municipaux. Leur nombre est il est vrai en progression, cependant pour faire un travail de proximité le relationnel est peut-être plus important que l’armement.

Plusieurs personnes m’ont fait part du comportement déplacé de certain d’entre eux, allant jusqu’à les comparer à des cow-boy.

Attention que le remède ne soit pas pire que le mal.

Thomas Petragallo