Et après les arrestations ?

Share

 

Vendredi 29 novembre 2019

Quand on lui en donne les moyens et l’ordre, la police sait faire son travail ce qui a conduit en peu de temps à l’arrestation des braqueurs du bureau de tabac du village ainsi qu’à l’arrestation de participants aux violences urbaines qui ont fait suite à la qualification de l’équipe d’Algérie en finale de la coupe d’Afrique des nations.

C’est incompressible, pour quelles raison cette victoire lors du manifestation sportive a pu occasionner des affrontements violents dans notre ville. Au lieu d’un moment festif, des centaines de personnes s’en prenaient ce jour la ville et à ses habitants à travers d’importantes manifestations de violences urbaines.

Une vidéo qui a largement circulée sur les réseaux sociaux fait état de l’attaque du poste de police par des dizaines de personnes. Inadmissible.

Treize personnes ont été ainsi interpellées le mardi 26 novembre au matin et onze sont présentées jeudi devant le Parquet de Lyon en vue d'une comparution immédiate pour les majeurs et d'une mise en examen devant le juge des enfants pour les mineurs.

Mais dans les deux cas, quelles sont les mesures prévues par la loi ? que décide dans ces circonstances le parquet de Lyon. Nous sommes rarement informé des suite données par la justice. quelle est la sanction ou le suivi ? Est-ce un simple rappel à l’ordre qui est prononcé ? Qu’est-ce qui va empêcher que les personnes interpelées ne viennent gonfler comme c’est souvent le cas la liste des multi récidivistes et n’en fasse pas des leader de quartier.

 

Thomas Petragallo