Nouveau ministre de la ville, nouvelle visite de courtoisie.

Share

Lundi 14 avril 2014

Sur proposition de Manuel Valls, Premier Ministre, le Président de la République a nommé Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Porte-parole du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault, Najat Vallaud-Belkacem en était déjà la ministre des Droits des femmes.

Sylvia Pinel est, pour sa part, nommée Ministre du Logement et de l’Egalité des Territoires. Elle était Ministre de l’Artisanat, du commerce et du tourisme, depuis le 21 juin 2012, après avoir été ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée de l’Artisanat, du commerce et du tourisme, entre mai et juin 2012. C’est ce que l’on appelle une Valls de l’espérance, porteuse d’une volonté de changement. Changement de ministres s’entend…car pour le reste, c'est-à-dire ce qui préoccupe les Français, il est fort à craindre que ce sera un changement dans la continuité.

Vaulx-en-Velin semblant être un passage obligé pour tout ministre de la ville qui se respecte, d’autant qu’en tant que lyonnaise c’est une voisine, nous avons eu le plaisir d’une visite avec tous les commentaires et rendez médiatiques qui vont avec. Mais concrètement qu’est-ce que cela va nous apporter à nous Vaudais ?

Nous aurions pensé que François Lamy serait reconduit d’une manière ou d’une autre dans le nouveau gouvernement afin d’engager la réforme de la politique de la ville, réforme qui était toute prête et en attente de la fin des élections municipale. François Lamy a lancé la concertation « Quartiers : engageons le changement ! », le 11 octobre 2012, à Roubaix, l’occasion d’examiner les fondamentaux de la politique de la ville : la géographie prioritaire, les modalités de la contractualisation entre les acteurs publics pour répondre aux défis des territoires, et la mise en œuvre des politiques publiques dans ces quartiers pour répondre aux besoins des habitants. La concertation nationale a réuni pendant trois mois l’ensemble des acteurs directement associés à la politique de la ville : ministères et opérateurs de l’État, élus, associations, acteurs économiques, bailleurs, professionnels et habitants. C’est à l’Assemblée Nationale, le 31 Janvier 2013, devant plus de 300 participants, que François Lamy a clos la concertation nationale. Tous les acteurs de la ville engagés dans les groupes de travail étaient réunis pour échanger sur les 25 préconisations issues de la synthèse de la concertation. Enfin les réformes tant attendues étaient là, la redistribution des dotations aussi.

En conclusion de tout ce travail et avant que l’on sache à quoi son plan exposait notre ville au niveau des dotations, Manuel Valls, comme il est dit dans le Canard Enchainé de la semaine dernière, a demandé à François Lamy de prendre des vacances, des grandes vacances, non pas à cause de son projet mais pour une question d’équilibre des tendances. Hé oui, dans les faits, l’équilibre des forces et le placement des amis passent avant le projet. Et quand on entend la nouvelle ministre s’exprimer « Je mesure le poids de la charge qui est désormais la mienne. Je retrouve des responsabilités que j’ai exercées avec passion pendant 3 ans comme élue locale à Lyon. Sur ces dossiers, beaucoup a été fait depuis deux ans par Valérie Fourneyron et François Lamy, c’est un honneur de leur succéder » on sent un discours un peu joueur. Maintenant il y a la réalité : Celle des 10 milliards d’économie qui vont devoir être fait sur les collectivités ce qui n’augure rien de bon pour notre ville. Nous verrons donc si le cumul des mandats est vraiment le PLUS avancé par Hélène Geoffroy lors de sa campagne des municipales et si le passage de la ministre est de bon augure.