De mal en pis

Share

 

Jeudi 29 mars 2018

Plusieurs personnes nous ont rapporté que parfois la voix de Jean-Michel Didion, un des adjoints de quartier résonne dans les étages du bunker municipal. Apparemment son mécontentement concernant l’action municipale va grandissant. Les résultats dans de nombreux domaines sont loin de répondre à son attente. Mais chut, pour ce que d’aucun nome le devoir se solidarité de l’exécutif, sa véhémence s’éteint en présence d’Hélène Geoffroy. C’est dommage, car parfois pour faire avancer les choses il est nécessaire de les marquer au fer rouge. Finalement, nos actions révèlent ce que nous sommes en réalité.

Voici de quoi alimenter un la réflexion de notre élu et par la même occasion celle de l’adjoint à la santé qui à l’heure du bilan de mi-mandat avait souligné que les résultats de l’exécutif en termes de propreté étaient catastrophiques, mais que ses propos resteraient confinés.

En face du parc Elsa Triolet et non loin des futures constructions de la Grappinière, il existe un parking. Celui de l’ancien supermarché LIDL.

Inutiles de faire un dessin, les images parlent d’elles-mêmes. Que peuvent penser les vaudais et ceux qui potentiellement visitent le secteur….

Et si nos adjoints souhaitent se faire une petite visite de la ville, nous les encourageons à se rendre en fin de soirée sur le parking de la MJC. Tout ce qui caractérise le côté négatif de la ville est présent. Pas de quoi se féliciter comme sait si bien le faire l'exécutif.