Madame Paravent

Share

 

Jeudi 28 mars 2019

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Alexandre Vincendet le maire de Rillieux n’a toujours pas digéré l’élection d’Anissa Khedher en tant que député de notre circonscription. Mais il peut quand même la remercier, car cela lui a évité d’abandonner les électeurs qui lui ont fait confiance en tant que maire.

C’est quand même une mauvaise habitude prise par ceux qui souhaitent faire de la politique un métier. Dès qu’une élection les a couronné, voilà qu’ils pensent déjà à une autre conquête.

Même membre du gouvernement de Jupiter où l’on pourrait supposer que servir la France est un honneur, ne saurait suffire à calmer l’appétit. Paris vaut bien un maroquin.

C’est ainsi que l’on se retrouve dans notre ville avec une maire, vice-présidente de la métropole, membre du Conseil national du parti socialiste, présidente du conseil d’administration D’Eparera, et dernièrement nommée par le premier ministre membre du Conseil national des villes. Ce qui fait dire à l’opposition que Vaulx-en-Velin possède une maire à mi-temps.

Alexandre Vincendet donne à Anissa Khedher le sobriquet de madame Paravent. Le maire de Rillieux ne manque jamais une occasion de mettre en avant ses capacités et donner de sa personne. Il est intervenu il y a quelques jours sur la voie publique pour obliger Marc Cachard son premier opposant socialiste à se soumettre à un test d'alcoolémie. Il ne manque à Alexandre Vincendet qu’une parka rouge pour ressembler à son maitre à penser.

Quant à Anissa Khedher, il est vrai qu’elle prend rarement la parole. Sans doute le souvenir amer d’un débat qui en a laissé surpris plus d’un. Elle avait notamment proposé l’installation de paravents pour séparer les salles de classe en deux ce qui avait déclenché l’hilarité générale. D’où le sobriquet.

En général lorsque notre député nous propose une rencontre elle est accompagnée et ce n’est pas elle qui tient le crachoir.

Le vendredi 12 avril, ne déroge pas à la règle, une réunion publique est organisée à 18H30 « Chez Sophie » 292 rue des Mercières à Rillieux. Anissa Khedher sera accompagnée par deux collègues députées marcheuses. Naïma Moutchou rapporteuse de la loi sur les fakes news et de Laëtitia Avia rapporteuse de la loi sur la haine sur internet. Voilà un débat qui risque d'être passionnant.

Thomas Petragallo