Quel blagueur ce Michel Le Faou.

Share

  

Mercredi 3 avril  2019

On peut être adjoint à la ville de Lyon, vice-président de la métropole chargé de l’urbanisme et avoir de l’humour.   Mais un humour qui a fait un peu grincer des dents les maires de l’Est lyonnais.  

En annonçant lundi premier avril que l’arrivée du métro  E est prolongé sans délai en direction de l’EST Lyonnais, au départ du futur ex hôpital Charrial (site bientôt libéré par les HCL) à Craponne et Francheville, son point de départ à l’Ouest lyonnais, elle desservira les quartiers suivants : Alaï, Libération, Menival, …………Connexion T3 T4…..Médipôle (Leon Blum), Hotel de ville de Vaulx-en-Velin,  (une vieille promesse des années 70 enfin tenue) Vaulx-en-velin ZI, Décines centre, Groupama Stadium ……….terminus à Saint-Exupéry.

Enfin la grande ligne magistrale Est Ouest de l’agglomération de la Métropole Lyonnaise va voir le jour….

Et d’ajouter, en ce jour du 1er avril, ceci pourrait un jour ne plus être une fiction.  Et de conclure pour la Métropole de Lyon 2040, soyons enfin ambitieux.

Michel Le Faou qui est quand même un peu au courant de ce qui se passe dans la Métropole en tant  qu’adjoint à l’aménagement, à l’urbanisme, de l’habitat, du logement  de la ville de Lyon et Vice président de la Métropole de Lyon à l’urbanisme et au renouvellement urbain.

De plus, la question est souvent posée sur  l’influence de Michel Le Faou au Sytral.  Certains le considèrent même comme le vrai patron du syndicat en charge des transports en commun lyonnais. C’est d’ailleurs lui qui présentait puis défendait en 2018 le DOB puis la nouvelle grille tarifaire pour les années 2019 et 2020.

Sa petite blague du premier avril n’est-elle une manière de répondre à toutes les supputations sur la construction du tramway à Vaulx-en-Velin qui fleurissent depuis quelques semaines dans la bouche de prétendants pour les prochaines élections municipales……. Le tramway vous pouvez vous le … jusqu’en 2040

Pour avoir côtoyé Michel Le Faou au conseil de développement la première chose que l’on ressent c’est le manque d’empathie et une certaine ambition. Le voilà qui doit ménager la chèvre et le chou entre les deux amis de 20 ans devenus il y a peu frères Socialo-En-Marchistes ennemis Gérard et David.     

Il y a quelques semaines, Michel Le Faou participait à la réunion des fidèles de Gérard Collomb organisée à l’Hôtel de Ville autour du maire de Lyon. Il en avait profité pour regretter de n’avoir pas été informé par David Kimelfeld de sa décision d’officialiser sa candidature à la présidence de la Métropole. Sa peine n’aura toutefois pas duré très longtemps.

Quelques jours plus tard, le même Le Faou était au premier rang de la réunion organisée par David Kimelfeld en présence d’une cinquantaine de marcheurs qui le soutiennent.

Thomas Petragallo