2020, une année charnière

Share

 

Lundi 6 janvier 2020

Cette année débute sous le couvert de la poursuite du mouvement social en réponse au projet du président Macron de réformer notre système de retraite. Ce qui devait dans le texte et dans la promesse électorale conduire à plus de justice sociale s’est transformé au fil des semaines et des changements de paradigmes en un incompréhensible méli-mélo qui suscite beaucoup d’interrogations et de craintes. Il ne reste bien qu’Anissa Khedher notre pitoyable députée qui ne marche pas beaucoup sur Vaulx-en-Velin pour croire aux sornettes de son mentor ou menteur (au choix). 

Cette année sera une année charnière en matière d’écologie. Les incendies en Australie sont catastrophiques et une conséquence des changements climatiques qui bouleversent notre planète. La COP 25 a été un échec, tout comme les précédentes conférences ou beaucoup de communication est faite mais ne se concrétise pas. Que peut-il ressortir de la COP 26 qui se tiendra cette année lorsque les grandes puissances et les pays émergeants ne sont pas sur la même longueur d’onde ?

Sous couvert de cette urgence climatique nombreux sont aujourd’hui les prétendants qui sortent du bois pour se prétendre défenseur de l’environnent y compris parmi ceux dont c’est le fond de commerce et qui ont préféré jouer de la politique politicienne.

Cette année sera également une année charnière pour Vaulx-en-Velin car soit elle validera la poursuite de la politique menée par l’actuelle majorité soit elle sera synonyme de changement. Les élections municipales seront-elles capables de mobiliser les vaudais champions de l’abstention ? Il semble que l’offre sera pléthorique lors de cette élection. La plupart des listes en concurrence se réclamant « Citoyennes ». Mais qu’est ce qui se cache la plupart du temps derrière cette pseudo citoyenneté de façade ? Des partis politiques qui tentent de survivre et masquent ainsi des années de politiques désastreuses et de promesses non tenues. Si aujourd’hui le gouvernement Macron ne fait pas l’unanimité, il ne faut pas oublier qu’il n’est que la fusion d’une grande partie d’élus et de militants socialistes pour la plupart soutenant Francois Hollande et d’élus et militants de la droite républicaine proche de Sarkozy. C’est cette fade mayonnaise qui fait que Philippe Moine élu d’opposition de droite et Hélène Geoffroy ex Secrétaire d’état de François Hollande sous le gouvernement Emmanuel Valls et camarade de banc de Macron sont « compatibles ».

Il faut se méfier des emballages, A l’image d’une belle boite de chocolats qui peut contenir des denrées parfois indigestes.

Cette année débute malheureusement par un méprisable acte de vandalisme qu’a subit un club de sport vaudais. Le FC Vaulx a vu les équipements de toutes les sections jeunes dérobés après effraction des locaux. Les dirigeants soupçonnent des personnes internes au club d’être à l’origine du forfait. Dans la tourmente suite à des déboires financiers, le club peine à retrouver la sérénité nécessaire à son bon fonctionnement.  

Thomas Petragallo