Le maître mot c’est la communication

Share

 

Mardi 2 juillet 2019

Nordine Gasmi l’a bien compris, pour exister il faut faire parler de soi, en bien ou en mal, l’important c’est de faire parler de soi. L’APVV n’est pas en reste avec son blog ou les vaudais peuvent quotidiennement trouver un nouveau sujet et nul doute que ce blog sera très actif dans les prochaines semaines lorsque la campagne des municipales battra son plein.

L’opposition de gauche vaudaise est quant à elle plus discrète, Bernard Genin ne donne plus signe de vie et de toute façon sa voix ne compte pas. Ce n’est pas un leader capable d’unifier les différentes tendances autour de sa personne. D’ailleurs c’est ce qui va être difficile pour les différents partis de gauche. Qui va prendre le leadership et rassembler ?

La majorité municipale est fortement outillée pour la communication. Outre le journal municipal, Hélène Geoffroy dispose de ressources ne seraient-ce que financières que n’ont pas les élus de l’opposition.

Entre les membres de son cabinet rompu à cet exercice, son assistante communication et le service communication voila de quoi alimenter les panneaux d’affichage de la ville et voir fleurir différentes manifestations aux quatre coins de la ville. Et en période préélectorale, pendant qu’il est encore possible de se faire un peu de publicité à bon compte, notre mairesse ne s’en prive pas.

En plus elle a toujours le dernier mot en conseil municipal et se permet de couper la parole des élus qui souhaitent lui répondre ce que n’a pas apprécié Nordine Gasmi. Apparemment la discrimination ne s’arrête pas la puisque l’exécutif à pu bénéficier de ventilateurs alors que ce ne fût pas le ça pour l’opposition. Peut-être est-il utile de faire un courrier au défenseur des droits vaudais, en l’occurrence à l’adjoint au plan de lutte contre les discriminations.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE de l’UVI.

Vaulx-en-Velin : après avoir coupé des têtes, madame la Maire coupe les micros…

Une nouvelle fois, hier lors du conseil municipal de Vaulx-en-Velin, madame la Maire de Vaulx-en-Velin a perdu son sang-froid et déchainé sa fureur sur son opposition.

Alors que Nordine Gasmi, président du principal groupe municipal d’opposition, « Union des Vaudais Indépendants », s’exprimait sur la politique de l’emploi à Vaulx-en-Velin en démontrant les incohérences des chiffres avancés par la majorité sur le chômage, Madame la Maire, a coupé son micro, l’empêchant ainsi de terminer son intervention.

C’est une grave atteinte à la pluralité d’expressions et d’opinion sur notre territoire. Malheureusement, c’est devenu une marque de fabrique de cette municipalité qui s’efforce méthodiquement d’empêcher le travail et l’expression des conseillers municipaux d’opposition. Preuve en est, le comportement, non sanctionné, du fan-club de Hélène Geoffroy, dans le public, hurlant sur l’opposition lorsqu’elle intervient et applaudissant bruyamment lorsque la municipalité s’exprime.

Pourtant, conformément à l’article 11 du règlement intérieur du Conseil municipal, « le public doit observer le silence durant toute la séance. Toute marque d’approbation ou de désapprobation est interdite ». Madame Geoffroy ne fait la police de l’assemblée que lorsque cela l’arrange.

Devant cette énième parodie de débat démocratique livrée par cette municipalité, les élus « Union des Vaudais Indépendants » ont décidé de quitter la séance du Conseil municipal pour marquer leur désapprobation. Ces méthodes et pratiques ne sont pas dignes et à la hauteur des enjeux qui attendent notre ville.

Les élus UVI :

Nordine Gasmi, Nawelle Chhib, Mourad Ben Driss, Nadia Nezzar & Mustafa Usta

Donc pour exister, il faut communiquer quitte à le faire de manière indirecte. Le premier numéro de l’Écho des vaudais, nouvelle source d’information qui souhaite informer sur les non-dits et les potins vaudais nous apprends que Nordine Gasmi à Bouté Hélène Geoffroy hors de la mosquée le 4 juin dernier lors de la prière de l’Aid-El-Fitr qui annonçait la fin de la période de jeûne du ramadan pour tenue vestimentaire inappropriée. (cliquer ici).

Effectivement le bruit a couru sur ce fait, mais difficile de le relater lorsque les éléments sont contradictoires et faute de pouvoir les vérifier médiavaulx s’est abstenu. En effet Nordine Gasmi n’aurait pas été aussi incisif que le prêtant L’Echo des vaudais.

Sur le même thème, la rumeur veut qu’Hélène Geoffroy venue mettre de l’ordre sur un marché illégal du ramadan au Mas se serait fait refoulé par les forains, mais faute d’éléments médiavaulx n’en a pas parlé et l’Écho des vaudais non plus.

Thomas Petragallo