Ordre du jour du conseil municipal du 29 janvier 2014.

Share

Lundi 27 janvier 2014.

 

Pour ce dernier conseil municipal peu de points seront abordés ce mercredi 29 janvier 2014. Quelques-uns ont toutefois retenus notre attention : 

4- Programme éducatif « Le Défi Ecol’Energie » :

 

Après 5 ans et 10 mois d’activité le conseil municipal décide enfin de parler d’environnement, d’énergie, de sensibilisation des jeunes au développement durable. Nous dressions en décembre dernier un bilan suite aux 128 propositions faites en début de mandat sur ce sujet (lire Bilan Développement durable B Genin). Malheureusement le constat parle de lui-même, le développement durable à été totalement négligé. Pour combler cette lacune, élection municipales oblige, il semble donc que la ville ait décidé de soutenir une action associative lancée l’an dernier sur le Grand Lyon : il s’agit de sensibiliser les écoliers vaudais aux économies d’énergie. Cette action certes louable ne peut ni masquer la position attentiste de la ville à ce sujet, ni nous empêcher de supputer une arrière pensée politicienne. Est-ce le fait du hasard si le choix Vaudais c’est porté sur l’école Makarenko dont le directeur est N Denfir, Ex candidat PC aux dernières cantonales et probable candidat sur la liste de Bernard Genin aux élections municipales. Serait-il pressenti pour devenir Adjoint en charge de l’environnement.

 

Il reste que cette action est plus que louable et plus qu’utile mais aurait dû être lancée sur toutes les écoles de Vaulx depuis des années car nous avons de grosses lacunes dans ce domaine. Nous dirons qu’il vaut mieux tard que jamais.

 

6- Création de la ZAC du Mas du Taureau : 

La concertation finie, il est urgent de vite passer à la phase active de la mise en place de cette ZAC. La politique politicienne va y gagner et va permettre à notre exécutif dirigé par Bernard Genin de dire que grâce à lui, le Mas sera enfin rénové. Et hop, à la dernière minute, l’herbe est coupée sous le pied de sa rivale H Geoffroy et de M Aggoun a qui ce sujet tient à cœur.  

Dans le texte de la délibération, il est indiqué qu’une contribution a été déposée dans le cadre de la concertation. Que toutes les observations ont été levées. Mais pas de détail. La démocratie aurait voulue que plutôt que de réécrire ce qui l’avait déjà été il y a six mois, les observations faites auraient pu être présentées. Nous avons retrouvé ces observations (lire ici). Donc le projet du Grand Lyon concernant la ZAC du Mas est lancé (Voir délibération Grand Lyon du 13 janvier 2014). Il y parle de tout, sauf d’une chose qui n’est peut être pas très importante pour nos élus finalement. Les déplacements. "Jamais nous ne donnerons notre accord sans des certitudes concernant ce domaine nous à dit Bernard Genin". Pourtant aucun engagement sur ce point pourtant structurant dans la délibération du Grand Lyon porté par Maurice Charrier, Bernard Genin et Madame Bally Maitre comme à l'accoutumé étant absent. Gageons qu'hélène Geoffroy votre contre, car passer des 1500 logements prévus initialements à 2500 sans assurance, d'un plan de déplacement, c'est prendre un risque considéré. Pour rappel, le tramway n'ai pas prévu avant une vingtaine d'années.  Nous aurons sans doute pour cette délibération importante un débat limité et peut être un vœu de Paul Boghosian.  

17- Subvention aux associations :  

Nous ne savons pas si c’est un usage de fin de mandat, mais quand Madame Geoffroy dénonce le clientélisme comment va-t-elle considérer ce qui nous semble toucher des associations qui à priori sont dirigées par des proches de Bernard Genin. Au premier rang , M Mahmoud Kalkoul ex verts et grand soutien de M Genin (pas sûr qu’il puisse être adjoint vu qu’il est déjà employé de la ville et Président du Centre Social de la Grappinière). Son association, AVEC, va toucher 6000 euros. L’association de Mme Seppa Titty, conseillère municipale, aurait pu elle aussi toucher une subvention pécule mais pas de chance, là ce serait trop vu, la délibération initialement prévue à été supprimé.

Nous avions demandé à un certain nombre d'élus, d'inclure à l'ordre du jour de ce conseil municipal, une délibération concernant l'attribution de véhicules de fonction au Maire et à ses adjoints. En effet c'est un point qui mérite des éclaircissements et nous aurions aimé entendre le justificatif de Bernard Genin quand à cette décision de manière semble t-il sans débat. Malheureusement cette délibération n'est pas présente.