Fugue en si mineur

Share

 

Vendredi 27 avril 2018

Lundi 23 avril vers 15 h, un garçon de l’école maternelle Henri Wallon a quitté l’école durant la récréation en escaladant successivement deux barrières dont l’une avec un portillon (voir photo) sans qu’aucun adulte de l’école ne se rende compte de rien. C’est finalement son père qui l’a retrouvé sur le chemin entre l’école et son domicile. S’il n’y a pas eu de conséquences suite à cette fugue cette fois-ci, on peut légitimement se demander si nos enfants sont bien en sécurité à l’école.

Plusieurs interrogations apparaissent suite à cette fugue.

Tout d’abord, les barrières qui ont été escaladées par l’enfant ne sont pas très hautes si bien qu’il a pu les passer sans difficulté malgré son jeune âge. La partie sur la droite est en particulier très facile à franchir en montant sur le petit muret. L’école a pourtant été rénovée récemment et inaugurée. D’autres barrières de même type qui, elles aussi, étaient trop basses avaient pourtant déjà été changées cet été suite aux plaintes des enseignants et des parents d’élèves, en particulier toutes les barrières devant l’entrée de l’école. Pourquoi les barrières concernées n’ont-elles pas été changées elles aussi en même temps ?

Ensuite, comment un enfant peut-il escalader 2 barrières et quitter l’école sans qu’aucun adulte ne se rende compte de rien ?

Espérons que cet évènement permettra une prise de conscience collective afin que cela ne se reproduise plus.