Recyclage

Share

 

Dimanche 12 aout 2018

Pour pouvoir être recyclés, les produits ne doivent pas être mélangés avec les ordures ménagères : ils se saliraient mutuellement et les matériaux recyclables ne seraient plus récupérables. Il faut donc apprendre à séparer ce qui est à recycler de ce qui ne l'est pas ; c'est-à-dire à bien trier nos déchets.

Sur la métropole tout n’est pas parfait et des mesures sont envisagées. Les poubelles ne répondants pas aux objectifs de contenu ne seront pas collectées et il en sera précisé la raison et une employée du grand Lyon se rendra sur place pour apporter les explications nécessaires. Il y a une réelle volonté d’améliorer le recyclage pour atteindre un niveau acceptable.

Vaulx-en-Velin ne fera pas partie des secteurs concernés. Pourtant c’est auprès du plus mauvais élève de la métropole qu’un travail d’éducation est à faire.

Sur le plan national c’est au niveau du plastique que des mesures vont être prises avec pour objectif une réduction de sa consommation en plastique et aller vers le 100% recyclage. La pollution des mers et plus généralement de l'environnement rappelle à quel point le sujet est une urgence. L'emballage plastique en France est passé de 1.996 milliers de tonnes en 2012 à 2.220 en 2016, soit une hausse de 11%.

Et le pays reste à la traîne en matière de recyclage, avec un taux de 25,5% des déchets plastiques recyclés en 2015. Pour inverser la courbe, plusieurs mesures sont envisagées par exemple, la vente de produits à usage unique comme les gobelets, les pailles ou les produits de pique-nique sera interdite à partir de 2020, la suppression des suremballages et un retour de consignes y compris pour les bouteilles en plastique.