Économie sociale et solidaire et développement durable

Share

 

Jeudi 27 septembre 2018

Dounia Besson était à New York pour l’assemblée générale de l’ONU, ou elle présente la politique de Lyon en matière de soutien à l’innovation sociale et le label LVED. Le label "Lyon, Ville Equitable et Durable" est une initiative unique en France, qui s’inscrit dans une dynamique locale de promotion de l’économie sociale et solidaire. Il marque la volonté de la ville de Lyon d’identifier les entreprises, commerces, artisans, lieux et événements qui répondent de manière pragmatique aux enjeux du développement durable à travers une offre de consommation responsable.

Il fut créé en 2010 à l’initiative de Guylaine Gouzou-Testud adjointe au développement durable et l’économie sociale et solidaire de la Ville de Lyon et malheureusement décédée en 2011 à l’âge de 52 ans. Grâce à ses convictions, Lyon est devenue en quelques années une ville pilote du réseau national des territoires de commerce équitable.

Dounia Besson a donc pris le relais.

  • 18ème Adjointe au Maire de Lyon en charge de l’Économie Sociale et Solidaire et du développement durable
  • Conseillère Municipale du 4ème arrondissement Développement durable, Economie sociale et solidaire et Emploi Solidarité internationale. Le maire du 4ème arrondissement est David Kimelfed, président de la métropole de Lyon.
  • Référente Conseil de quartier Est
  • Vice-présidente réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES). Un réseau qu’elle fréquente depuis longtemps en journées d’échanges ou formations.

Dounia Besson a grandi à Vaulx-en-Velin, mais a déménagé à Lyon ou Gérard Collomb, président et maire du Grand Lyon, lui a proposé d’être vice-présidente de l’agglomération, en charge l’insertion, l’emploi et l’ESS. L’élue conserve en même temps une mandature d’adjointe au logement et à la politique de la ville dans le 9ème arrondissement de Lyon tout cela au sein du groupe GAEC et en compagnie de Maurice Charrier également vice-président du Grand Lyon et maire de Vaulx-en-Velin.

Dounia Besson est donc une femme très occupée, hyperactive nous pourrions dire et souvent en déplacement. Elle est également employée à la ville de Vaulx-en-Velin et occupe la responsabilité des relations internationales. Ses missions pour notre ville et la ville de Lyon doivent souvent la conduire à droite et à gauche, donc souvent absente de son bureau vaudais et peu connu par ses collègues. 

Quand Hélène Geoffroy a dû maladroitement licencier du personnel municipal, le choix s’est porté en autre sur la direction du patrimoine qui bizarrement à nos yeux a plus d’importance que les relations internationales. Sans doute notre ignorance des engagements municipaux dans ce domaine nous amène à cette réflexion.

Peut-être que le service communication de ville, renforcé ces derniers mois par une nouvelle venue qui a contraint Pierre Dussurgey le premier adjoint à couper son bureau en deux (il y a quand même des recrutements en dehors de policiers municipaux) pourrait faire un sujet sur ce domaine. Nous espérons d’ailleurs que la nouvelle chargée de communication ne manquera pas de répondre aux questions que nous lui poserons prochainement.

En tous les cas politiquement, la présence de Dounia Besson est intéressante pour Hélène Geoffroy, de par sa proximité avec le président de la métropole et le maire de Lyon.

Dounia Besson œuvre dans un domaine qui nous tient particulièrement à cœur. L’Économie sociale et solidaire et le développement durable. Pour répondre à l’urgence du changement climatique, à la préservation des ressources pour l'avenir de l'Humanité, l'avenir de notre planète et l’aspect sociétal.