Repas gaspillé chaque jour dans les cantines de La Défense

Share

Mercredi 29 mai 2019

Un audit a été mené par une association auprès de cinq entreprises du quartier de La Défense sur le gaspillage alimentaire.

Cela représente entre six et neuf tonnes d’aliments qui partent à la poubelle chaque jour, selon une enquête réalisée par l’association «La défense des aliments».

Le gaspillage alimentaire est-il l’affaire de tous? Selon une récente enquête réalisée par l’association «La défense des aliments» dans le quartier d’affaires parisien de La Défense, 104 grammes de nourriture en moyenne seraient jetés par jour et par personne. L’ONG s’est rendue dans cinq entreprises volontaires du centre d’affaires pour aboutir à ce chiffre qui, extrapolé à l’échelle du quartier dans son ensemble, correspond à 13.000 repas par jour.

Au micro de RTL, certains salariés le reconnaissent sans peine. «C’est évident, les gens ont les yeux plus gros que le ventre et forcément il y a un peu de gaspillage», lâche un employé. «De manière générale, on voit souvent des plateaux à moitié remplis qui sont nettoyés», lance un autre. Toujours selon l’audit, entre six et neuf tonnes sont gaspillées chaque jour dans le quartier et le pain serait l’aliment le plus jeté. À noter que les cinq grandes entreprises qui sont entrées dans le cadre de l’audit se sont depuis engagées à trouver des solutions pour réduire leur gaspillage. Des conclusions seront rendues d’ici quelques semaines par l’association pour identifier et discuter des solutions retenues.

Depuis plusieurs mois maintenant, de nombreuses initiatives voient le jour pour lutter contre le gaspillage. Recul de la date de péremption, épicerie à prix cassé sur les invendus... Début 2016, une loi anti gaspillage entrait en vigueur pour obliger les supermarchés à donner les invendus s’ils sont sollicités par les associations, sous peine de recevoir une amende de 3750 euros.

François Bouchon pour le figaro