Bilan de B Genin : erreurs et/ou mensonges ?

Share

Samedi 1 février 2014

Dans les boites aux lettres, les Vaudais ont trouvé un nouveau document de Bernard Genin. Son appétit de communication semble illimité. A grands renforts de papier glacé, notre Maire Bernard Genin a enfin décidé de nous faire part de son bilan, un bilan luxueusement présenté, aussi luxueux que son dernier meeting. C’est parce que les Vaudais le mérite. Et bien évidemment tout va bien dans le meilleur des mondes pour notre Maire communiste. Il y a deux mois nous faisions, nous, de façon juste et honnête, le bilan des années Genin. Il semble que nous ayons plus que quelques divergences.

Plusieurs thèmes sont abordés. Nous n’allons pas reprendre la totalité des sujets (vous pouvez consulter nos articles et vous faire votre propre opinion), mais seulement nous concentrer sur ce qui est prioritaire dans une ville au regard des habitants.

L’éducation est une priorité dans l’esprit des vaudais et aussi une priorité du mandat selon la brochure de 12 pages de B Genin. Nous gageons que cela le sera également pour tous les autres candidats. Il est fait annonce de 6 écoles rénovées ou en cours. Une correction s’impose et, si M le Maire connaissait bien ses dossiers, il aurait à la relecture de son beau document, corrigé lui-même les « boulettes ou les effets d’annonce de son pôle communication » :

  • Pour Anatole France seule la maternelle est concernée (pour 2.2 M d’euros on ne peut pas faire grand-chose de plus dans le monde financier de B Genin) => Erreur n°1
  • Pour Grandclément seule la cantine a été faite ; l’école n’a pas été touché (nous pouvons montrer des photos si nécessaire, on pourrait tourner un film reproduisant les années 70 en décors naturels) => Mensonge n°1
  • Pour Wallon dont les travaux ont commencé il y a 5 mois et vont durer encore 1 an et demi ; le budget ne sera donc dépensé que sous l’ère du prochain maire => Erreur n°2
  • Idem pour Croizat dont les travaux seront faits sous la prochaine mandature => Erreur n° 3
  • Langevin : il est annoncé des travaux en élémentaire en cours ; Où ? => Mensonge n°2

M le maire qui anticipe sur les années à venir devrait plutôt s’expliquer sur l’absence d’une nouvelle école au Centre Ville qui va obliger dès la rentrée prochaine à mettre un bungalow dans la cour de Mistral et de transformer une salle d’activité en salle de classe !!!! Belle réussite en effet… Et même chose à Croizat, où un bungalow va être mis en place pour une salle de classe. Il faut donc constater une absence d’anticipation et de programme long terme malgré l’appel à des d’audits extérieurs. Voici ce que M Genin appelle une priorité du mandat ! => Erreur n°4

La sécurité est la seconde priorité des vaudais. Pas de chance pour les lecteurs, parce que là le bilan de 5 années de gestion de B Genin et au-delà, est assez riquiqui :

  • La création des ZSP… bizarre il y a un an, M le Maire disait son énervement à ne pas avoir été consulté, et maintenant il prend sa part du gâteau. Autant dire qu’il n’y est pour rien !
  • Le financement de médiateurs.

Et C’EST TOUT. Les vaudais apprécieront. Etonnant que B Genin ne parle pas des 7 pauvres policiers municipaux et des recrutements qu’il n’a toujours pas faits. Etonnant qu’il ne parle pas des zones de non droit Vaudaises. Etonnant qu’il ne parle pas des statistiques qui classent Vaulx comme la ville la moins sûre du Grand Lyon. Etonnant qu’il ne parle pas des moyens qu’il n’a pas mis en place pour lutter contre les incivilités.

L’emploi est la troisième priorité des vaudais. Le bilan de B Genin est reporté en fin de document (pas sa priorité semble-t-il là non plus !). Il tourne autour du commerce solidaire et de l’aide financière apportée. Voilà le crédo du mandat : l’économie sociale et solidaire. En tout cas pas un mot de la déshérence du petit commerce, que ce soit au village, au centre ville. Pas un mot de l’absence de politique volontariste de création d’emplois et d’implantation d’entreprises. RIEN. Il faut dire que là aussi son bilan économique est bien maigre. Il souligne le nombre important d’entreprises qui se sont implantés à Vaulx-en-Velin, mais la majorité concerne des auto-entrepreneurs. Des personnes qui fautes de trouver un emploi on créé le leur mais sans gagner des mille et des cents. Ceci sans l’aide de la municipalité.

 

L’urbanisme et les transports sont une quatrième priorité des vaudais. En matière d’urbanisme peu de chose à dire. Les vaudais jugeront si l’urbain s’est amélioré. Par contre le rire risque d’étouffer les lecteurs quand ils liront que la ville a « au cours de ce mandat » :

  • « Renforcé les lignes de bus et crée une liaison Nord Sud » : chacun se rappellera que M le Maire pestait il y a deux ans contre les modifications d’Atoubus, qu’il n’a pu infléchir et qu’il reprend finalement à son compte et qu’il considère que la liaison Nord – Sud existe lui qui la demandait encore il y a quelques mois en réunion de quartier !
  • « Obtenu la mise en site propre du C3 » : M le Maire parle-t-il du projet pour 2017, comme il parle quelquefois de l’arrivée du tramway et de la fameuse étude non faite qui avait été échangée contre l’accord pour le Grand Stade, ou de l’arrivée du métro prévue en 1970 et que l’on attend toujours.
  • « Développé les pistes cyclables et le covoiturage » : le covoiturage ? la piste cyclable ? peut-être parle-t-il de la piste « pourrie » entre Métro et Décines ? Waouh… Nous vous conseillons à ce sujet notre article du 17 octobre 2013 (cliquez ici).
  • « Permis le renforcement du réseau grâce à Carré de Soie » : M Genin oublie juste que tout était réalisé avant 2008 donc à une époque où il n’était même pas maire.

Voici une vue d'une entrée sur notre ville. Nous aurions pu mettre l'entrée vers le village, l'entrée par la Rize, l'entrée par Cusset ....le sentiment des Vaudais est le même.

En matière d'urbanisme, c'est incontestablement un plus. A vous de juger, deux bus ne peuvent se croiser et les mamans sont obligées de faire rouler les poussettes sur la rue.

Une misère de bilan ou un bilan de misère ?