Nuisances sonores de l'aéroport de Bron : la loi du double langage du Maire!

Share

Mediavaulx le dimanche 4 mai 2013.

En ce début d’année, un collectif d'habitants a lancé une pétition pour protester contre les nuisances provoquées par la mise en place de nouveaux couloirs aériens. Cette pétition est relayée par nos élus. Que dit-elle ?

« Nous, soussignés, habitants du quartier de la Rize et du quartier de Vaulx-Village, demandons aux autorités de nous aider à limiter les nuisances sonores en rapport au trafic aérien de l'aéroport de Bron.

Nous habitons le quartier de la Rize et déplorons des nuisances sonores qui depuis quelques années vont en s'amplifiant. Elles ont notablement augmenté depuis un an où un trafic aérien inhabituel se manifeste par l'apparition d'aéronefs de plus en plus imposants et de plus en plus bruyants. Il n'est ainsi pas rare que des Airbus viennent se poser, comme ce fut le cas le 7 décembre 2012.

Ce trafic est décuplé les week-ends par de constantes rotations d'hélicoptères et le survol des zones d'habitations par de petits avions de loisir (apprentissage au pilotage, baptêmes de l'air, etc.) qui viennent se rajouter à toute une flotte d'avions d'affaire de plus en plus nombreux. Les fréquences de mouvement se multiplient ainsi que les plages horaires d'activité. Nous sommes souvent réveillés en pleine nuit par un jet ou un appareil à hélice particulièrement bruyant.

Indépendamment des problèmes de sécurité que pose le survol de zones d'habitations, nous dénonçons les atteintes à notre qualité de vie comme nous dénonçons les nuisances qu'entrainent l'existence d'un couloir aérien établi sur un centre-ville quand celui-ci pourrait tout aussi bien se superposer à l'axe routier qui rejoint les Sept Chemins et passe au large de la zone industrielle. »

Nos élus n’ont-ils aucun pouvoir à ce sujet qu’ils en sont à soutenir (presque faire) une pétition. Ils le font croire ! En effet mi 2011, un article du Progrès rapportait que :

 

Que se passe-t-il ? Vaulx-en-Velin ne serait-elle pas concernée par  des nuisances sonores de l'aéroport de Lyon-Bron ?

Absolument. Suite aux réunions de travail auxquelles avaient participé les mairies à la commission CEE sur l'aéroport de Bron (commission consultative de l'environnement), la charte signée mi 2011 était une première avancée pour faire cohabiter aviation de tourisme et aéroclubs. Il est dommage de constater que Vaulx n'a pas plus participé à cette charte qu'aux réunions de la CEE, où elle était pourtant invitée. Même Rillieux qui n'en faisait pas partie de la CEE s'est impliqué et a signé cette charte.

Pourtant en février de cette même année (2011), lors d’une réunion animée par le grand Lyon nos élus ont débattus sur le Projet de plan d'exposition au bruit (PEB) de l'aéroport de Lyon-Bron. Ils n’en ignoraient donc pas les contraintes à venir. Leurs conclusions ? Juste un avis réservé sur le projet de plan d’exposition au bruit de l’aérodrome de Lyon-Bron, compte tenu des hypothèses d’évolution du trafic retenues notamment en matière d’aviation de tourisme. C’est lors de ce débat qu’il aurait fallu faire preuve de fermeté. Et VOTER NON ! Mais les postes et leurs indemnités valent de l’or. Alors on ne va pas se préoccuper de quelques malheureux habitants qui se plaignent du bruit. Et la solution est finalement toute simple : la pétition. Mais contre qui ? Qui vote ? Qui dirige ? Ceux qui soutiennent la pétition.

Encore une fois, nos élus marquent leur faiblesse en terme d’environnement et de cadre de vie des habitants et cherchent à rejeter les fautes sur le Grand Lyon dont ils font partie, où ils votent, et où ils perçoivent de chères indemnités sonnantes et trébuchantes sans se soucier des conséquences de leurs votes sur la santé de leurs administrés !