Des initiatives parfois lourdes à porter

Share

 

Dimanche 13 mai 2018

Encore trois ou quatre véhicules incendiés cette semaine à Vaulx-en-Velin, peut-être même plus, car nous ne passons pas notre temps à les recenser. Combien depuis le début de l’année ? La municipalité ne communique plus sur le sujet et les actes de délinquance en général ce qui signifie sans doute qu’ils ne sont pas bons. Un élu ne manquerait pas faire savoir que les résultats de sa politique sont favorables.

Quittons cet aspect négatif pour revenir sur un plan positif. Fort heureusement quelques personnes tentent contre vent et marée d’animer la ville afin de la valoriser et faire se rencontrer les vaudais. Ce sont presque toujours des bénévoles qui cherchent des idées et mettent en place des actions. Le patrimoine vaudais est un secteur qui sert de support à diverses manifestations. Le 28 avril dernier, une chasse au trésor à la découverte du patrimoine Vaudais à travers un rallye pédestre a été l’occasion de découvrir lieux historiques et personnalités qui ont marqué notre époque. Apprendre de manière ludique voilà l’atmosphère créée par le sou des écoles Grandclément et l’association Vaulx-en-Velin village (AVVV). Cependant comme sur notre ville rien n’est jamais simple, il faut toujours une bonne dose d’abnégation et de volonté pour que les choses se mettent en place. Il semble que la politique transforme toute initiative qui lui échappe en course d’obstacles. D’ailleurs il semble que le sou des écoles Grandclément soit dans la tourmente et l’association semble sur le point d’être dissoute ? Nous en saurons plus à la fin du mois.

Malgré un contexte que nous pourrions qualifier de difficile, certaines associations ne baissent pas les bras. C’est le cas sur la soie, mais également au village ou l’AVVV et ses partenaires travaillent sur un projet de fête (cliquer ici) qui verra sa concrétisation le 2 juin 2018. En effet, l’association souhaite valoriser l’aspect moyenâgeux du château à travers un repas et diverses manifestations retraçants cette époque. L’initiative devrait recueillir l’adhésion de l’exécutif municipal, mais quelques échos nous donnent l’impression que ce n’est pas le cas.

Encore une course d’obstacles en perspective ?