Soirée cinéma / débat Why We Cycle, "Pourquoi le vélo"

Share

 

Lundi 20 mai 2019

Jeudi 23 mai, l'association La Ville à Vélo organise une projection du film Why We Cycle (Pourquoi le vélo), suivi d'un débat avec plusieurs candidats aux élections municipales et métropolitaines de Lyon ou leur représentant.

À l'heure où sa pratique ne cesse de battre des records sur l'agglomération de Lyon, le vélo continue de s'imposer comme une évidence en termes d'usages de la ville. Électeurs comme les autres et de plus en plus nombreux, les cyclistes ne devraient pas manqués d'être courtisés lors de la prochaine campagne pour les élections municipales et métropolitaines.

Le 23 mai à 20 heures, à la MJC de Villeurbanne, l'association La Ville à Vélo organise une projection du film Why We Cycle (Pourquoi le vélo) des réalisateurs néerlandais Arne Gielen et Gertjan Hulster. Ce documentaire, salué par la critique, se penche sur l'impact qu'ont les cyclistes sur la ville et comment ils participent à ses mutations. À l'issue de la projection, un débat sera coorganisé entre la salle et plusieurs candidats aux élections municipales et métropolitaines de Lyon (ou leur représentant).

Lors de cette table ronde seront ainsi présents : Étienne Blanc, Christophe Geourjon, Alain Giordano représentant le maire de Lyon Gérard Collomb, le président de la métropole David Kimelfeld, Nathalie Perrin-Gilbert (sous réserve) et Béatrice Vessiller.

Ciné / débat Why We Cycle (57 minutes), jeudi 23 mai à 20h, ouverture des portes à 19h30, film projeté en version originale à la MJC de Villeurbanne, 46 Cours Dr Jean Damidot. 

Inscription gratuite, mais obligatoire sur le site dédié

 https://la-ville-a-velo-5935519158b0f.assoconnect.com/billetterie/offre/103719-g-cine-debat-whywecycle?fbclid=IwAR3gdZr4WgXGRCgrFpvm6cr0j2tLHnAK3gXIVlobwXzPFcBHuHh-PjUkmyk

Participation libre au chapeau.

Une soirée organisée en partenariat avec Lyon Capitale dont j'ai repris l'article de Florent Deligia car il me parait nécessaire de promouvoir l'usage du vélo

La Ville à vélo vient de franchir le cap des 1 200 adhérents, tout en ambitionnant de passer désormais celui des 2 000, ce qui en ferait l'une des premières associations de France dans ce domaine. 

Thomas petragallo