Vœux 2020

Share

 

Vendredi 17 janvier 2020

 

En cette année électorale, les vœux c’est aussi une occasion de faire un peu de lobbying en vue des élections municipales. Presque tous les prétendants étaient présents ce jeudi 15. Ne manquait parmi les premiers de cordées que Nordine Gasmi pour l’UVI et Alain Quessada pour le RN que l’on n’a pas encore aperçu sur notre commune. 

 

Les écologistes, nouveaux venus sur la scène politique vaudaise étaient présents visibles par leur signe distinctif, une écharpe verte autour du cou.

 

Des élus sont venus en voisins. En particulier Laurence Fautra maire de Décines, Christophe Quiniou Maire de Meyzieu tout deux du parti LR.

 

Les « C’est à l’endroit où il faut être » était également présents comme à leur habitude. Cela ne coute rien de se montrer.

 

Comme c’est une année électorale et que le scrutin approche, des revenants pointent le bout de leur nez. Djamila Boughera, Patrice Gallavardin, Laurent Clamaron.

 

Ce dernier, ce n’est plus un secret,  soutient activement Hélène Geoffroy. L’animateur du groupe REVV vient renforcer l’alliance de droite, voire très à droite  du PS. Cela doit faire sourire Bernard Genin et Maurice Charrier venues apporter leur soutien à Ange Vidal, la liste de gauche constituée du Parti Communiste et de la France insoumise. Laurent Clamaron, soutient de Charles Pasqua et Philippe de Villier au côté d’une Hélène Geoffroy prête à tout pour conserver son siège cela frôle la science-fiction. Ce ne sont plus des élections de conviction mais des élections de sauvetage. Le résultat des élections confirmera si la stratégie est payante.

 

Présent sur l’estrade entre David Kimelfeld et Hélène Geoffroy se trouvait Stéphane Bertin pour l’APVV. Cette proximité n’a pas échappé à Stéphane Gomez ce qui lui a permis son exercice favori. Une petite pique sur Facebook. Qu’il se rassure, Stéphane Bertin est un fervent défenseur du tramway Vaudais et comme David Kimelfeld l’avais promis lors des vœux 2019, il voulait surement entendre la concrétisation de la promesse.  Malheureusement, elle n’est pas venue et sa présence au premier plan a eu une autre conséquence. Le photographe du journal municipal était bien embêté pour faire un gros plan d’Hélène Geoffroy à tel point qu’il lui a fallu en faire en privée. Communication quand tu nous tiens !!!

 

1500 personnes de prévus, cela veut dire buffet conséquent et papy gâteau était à la fête l’assiette bien rempli. Au moins cela fait plaisir de voir des gens heureux. En voilà un qui va militer activement pour que cela dure.  

 

La cérémonie des vœux a surement dû faire plaisir aux familles Vaudaises qui ont perdu leur véhicule dans la nuit du mardi au mercredi.

Mardi par ailleurs, il était encore question de vœux puisque débutaient ceux à l’intention du personnel municipal. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’au niveau de l’ambiance cela faisait plutôt enterrement que manifestation festive. C’est surement la question du bilan des 6 ans de mandat qui devait trotter dans la tête des membres de l’exécutif municipal autour d’Hélène Geoffroy.