Questions et remarques avant le conseil municipal de mercredi.

Share

Mardi 8 octobre 2013.

51 points seront à l’ordre du jour du conseil municipal du 9 octobre prochain. Parmi eux certains ont retenus notre attention et nous allons vous les présenter.

N°1 : Acte de gestion accomplis par Monsieur le Maire :

Normalement c’est lors de la présentation de ce dossier que les élus vont connaitre le détail du coût du fameux sondage d’opinion qui a été réalisé par le cabinet du maire durant cet été. Combien cela a-t-il coûté ? Quelle sera l’imputation comptable ? Enfin nous allons tout comprendre.

D’autres questions vont probablement aussi avoir leurs réponses :

  • Qu’est ce qui peut bien coûter 17.276,23 euros HT en frais d’impression au GPV ?
  • Le gymnase Owens est tout neuf. Pourquoi déjà remplacer le sol sportif coulé pour 55712,89 euros HT ? Ou bien est-ce que cette opération a été shunté pour ne pas dépasser le budget lors de la rénovation de 2012 ?
  • Pourquoi le coût final du spectacle pyrotechnique est de 50.000 euros HT (société Focus Pyro) alors que le budget voté en juin 2013 (+20% par rapport à 2012) était de 43.562 euros HT ? D’un an sur l’autre le coût du feu d’artifice a donc presque doublé !
  • Le presque 140.000 euros HT de dépenses pour le planétarium sont-elles le début du surcoût de la transformation du planétarium en PACS ?

N°9 : ZAC Hotel de Ville : approbation du Programme des Equipements Publics et de la convention financière entre le Grand Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin :

Conseils après conseils, les questions restent les mêmes :

  • Quid des places de parking ? Quid du parking de l’hotel de ville qui va disparaitre ?
  • Pourquoi construire tant de logements dans une zone déjà très dense ?
  • Pourquoi ne pas enfin créer de la mixité sociale vivable en visant un taux de 30 % maxi de logement social ?
  • Pourquoi le Grand Lyon qui impose le programme ne finance-t-il pas 100% des équipements publics ?
  • Comment développer les activités commerciales alors que tant de boutiques vivotent et que de nombreuses cellules sont vides ?

N°8 et N°12 : Cession de terrain et dénomination de voiries aux Barges :

Il s’agit d’avancer sur le projet des voiries autour des projets SLCI et Alliade aux Barges-Cachin. Des noms de rues vont être donnés. Des travaux d’équipements publics vont commencer. Et pourtant rien sur l’action des 205 riverains qui ont demandé l’annulation des permis de construire au Tribunal Administratif au motif que le seul espace vert du quartier va disparaitre pour accueillir le béton des promoteurs et détruire le cadre de vie des riverains. Le Maire semble savoir qu’il va gagner. Et s’il perdait ? Et si pour une fois c’est le pot de terre et sa foi qui gagnait contre le pot de fer et son argent ?

N°13 et 14 : Garantie d’emprunt pour les opérations d’Alliade :

Quelques questions jamais posées mériteraient de l’être enfin un jour. Ainsi : la ville garantie tous les emprunts de la société Alliade sur la ville. Combien cela représente-t-il ? Quel est le risque pour la ville ? Combien la ville représente-t-elle d’encours de garantie chez Alliade ?

N° 22 : Aménagement du jardin du pôle d’Astronomie :

Le budget total du projet est de 765.050 euros HT…. Un jardin astronomique à prix astronomique.

N° 25 : Attribution des marchés du parc du château :

Le budget total du projet est de 335.000 soit 40% de celui du PACS. Pour un projet phare de mise en valeur et de conservation du patrimoine, M le Maire pourra probablement expliquer pourquoi il ne met pas les petits plats dans les grands. Peut-être économise-t-il déjà pour rénover le château…

N° 27 : Dotation de Développement Urbain :

Ce sont des crédits apportés par l’Etat via les services de la Préfecture afin de compenser les charges des villes défavorisées. Les projets vaudais retenus sont :

  • Désamiantage et reprise de façade du GS Chat Perché : 627.090 €
  • Aménagement de la Place Cavellini : 92.873 €
  • Equipement pour l’ouverture du PACS : 336.412 €
  • Local Associatif des Cervelières-Sauveteurs : 56.027 €
  • Local associatif BATAG : 16.722 €
  • Aménagement des vestiaires du gymnase Paul Roux : 20.067 €

Le PACS trouve donc une subvention exceptionnelle d’ouverture de plus de 300.000 euros. Mais pour l’avenir, les vaudais devront se débrouiller seuls.

Au-delà de ces points, quatre dossiers ne seront malheureusement pas abordés par le conseil municipal. Il s’agit de quatre enquêtes publiques actuellement en cours sur la ville et qui concernent des sujets très importants pour le quotidien des habitants. Les citoyens doivent donner leur avis ; les élus aussi. La première de ces enquêtes est la modification du Plan d’Exposition au Bruit de l’aéroport de Bron. Pourtant M le Maire avait promis, par voie de presse, que le conseil municipal s’en saisirait dès le 9/10. Est-ce parce que cet avis n’aurait aucune valeur que cet engagement est oublié, ou est-ce une erreur dans l’ordre du jour ? Nous le saurons mercredi soir. Trois autres dossiers majeurs ne seront pas traités au Conseil Municipal : les PENAP (Zones de Protection et mise en valeur des espaces naturels et agricoles périurbains), Plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux du Rhône, la révision du plan de protection de l'atmosphère de l'agglomération Lyonnaise (PPA). Dommage.