Les vendredis de la finance à Vaulx : dette et prêts.

Share

Mediavaulx le 24 mai 2012.

Nous inaugurons en ce vendredi une nouvelle rubrique que vous aurez, si tout se passe bien, le plaisir de retrouver chaque fin de semaine: "Les vendredis de la Finance à Vaulx". Cette semaine premiers sujet : "dette et prêts".

En 2012, la ville de Vaulx-en-Velin a emprunté 7.614.000 Euros, alors qu’elle a remboursé 6.146.000 Euros d’intérêts. Est-ce qu'elle emprunte pour rembourser  les intérêts qui courent ?  On peut se poser légitimement la question car lorsqu’on regarde de plus près, on s'aperçoit que les investissements prévus ne sont jamais tous réalisés, que la rénovation des écoles n'avance pas malgré les effets d'annonce (une demi école en 2012), que certains projets prévus sont toujours décalés d'année en année,etc...

Pourtant la municipalité continue de s’endetter, amenant notre commune à devoir maintenant rembourser plus de 60 Millions d’Euros, avec des prêts qui courent jusqu’en 2036.

 

contributions directes

impôts et taxes

dette (restant dû des prêts)

 

2007

17 085 417

33 864 589

47 249 783

au 31/12/2007

2009

19 132 335

35 600 785

49 463 471

 

2010

20 844 297

37 485 458

53 911 403

 

2011

21 367 749

38 265 385

56 989 239

 

2012

21 831 456

39 145 041

60 363 661

 

En début de mandat, l’endettement de la ville était de 47 Millions d’Euros. En un mandat, la majorité municipale a donc augmenté la dette de la ville de 28%, alors que les contributions directes n’augmentaient pour leur part que de 15%.

Chaque Vaudais, s’il devait payer la dette de la ville demain, devrait sortir 1475€, alors qu’à Saint-Priest, la dette par habitant est de moins de 40€ par habitant, 880€ à Caluire et Cuire, 500€ à Bron (ces quatre villes prises comme référence appartiennent au Grand Lyon, et comptent comme Vaulx-en-Velin entre 40 000 et 42 000 habitants). Et dans ces villes il  y a aussi des écoles, mieux entretenues, avec des ordinateurs récents, des gymnases en état, une vie associative et de la culture.

Et pourtant, Vaulx-en-Velin a le plus fort taux d’imposition parmi ces trois villes de taille équivalentes: Saint-Priest et Caluire se tiennent, avec un taux d’imposition foncier et habitation de 18 à 19% chacun. Bron est un peu  plus élevé, à 20% de taxe d’habitation et 19% de taxe foncière, mais la championne  toute catégorie est Vaulx-en-Velin, avec un taux d’imposition de 22% sur la taxe d’habitation, et 26% sur la taxe foncière !

Par quel mystère sommes nous les plus endettés, alors que nous avons le taux d’imposition le plus élevé ? La suite à venir dans ces colonnes.