Que dire ?

Share

 

Samedi 8 septembre 2018

Faut-il attendre un drame pour faire respecter la loi concernant les chiens dangereux ? Nous avons souligné dans différents articles le retour des chiens dangereux dans notre ville. Si le législateur a décidé en 2009 que les propriétaires de chiens de catégorie I et II doivent être titulaires d'un "permis de détenir" un chien dangereux nécessitant une évaluation comportementale du chien ce n’est pas sans raison.

Mais à Vaulx-en-Velin, personne ne semble s’en préoccuper. Ni la municipalité ni la police.

Début juillet une dame a été attaquée par un rottweiler qui n’avait pas de muselière. Elle a tenté de protéger son chien qui se faisait attaquer et l’animal s’est retourné contre elle occasionnant une blessure qui a nécessité 36 points de suture. Fort heureusement le rottweiler ne l’a pas mordu à la figure ou à la gorge sinon nous n’osons pas imaginer ce qui aurait pu se passer. Et pire encore si le chien s’en était pris à un enfant.

Bien entendu le propriétaire ne s’est pas manifesté et la police n’a pas souhaitée enregistrer la plainte bien que le propriétaire d’après la plaignante soit identifié ?

Encore une fois nous avons concernant les chiens dangereux un discours qui se veut ferme et la vraie vie ou les autorités attendent un drame pour exprimer des regrets et mettre en route la communication pour rassurer le citoyen que toutes les mesures seront dorénavant prises.