Des habitants du Mas déposent plainte contre la mairie pour abandon! Incroyable d'en être rendu là!

Share

Mercredi 17 juin 2020

Alors qu'Hélène Geoffroy s'apprête à devenir ministre, des vaudais abandonnés déposent plainte contre elle et la police pour abandon.

Plus précisément ce sont par les habitants du 1 au 9 chemin des Barques (le bâtiment le long de la promenade Lénine à partir de la place du Mas) qu'une plainte pour inaction a été déposé au commissariat de Vaulx-en-Velin suite à une énième dégradation des garages.

Une première de la part des copropriétaires du chemin des Barques dont on peut lire le communiqué ci-dessous.

 

Il faut rappeler que vivre dans ce secteur est souvent un sacerdoce. Les espaces communs des immeubles sont squattés par des dealers et trafiquants divers. Les habitants n'en peuvent plus. Souvent ils partent. Les appartements ne valent plus grand chose. Personne ne veut plus venir habiter ni vivre ici à part des marchands de sommeil.

Et les élus dont la maire en premier lieu ne font rien. La police non plus. Elle ne sait que répondre. "Chemin des Barques: on ne vient plus, vous n'avez qu'à déménager". Les habitants dénoncent de véritables accointances entre les forces de police et ceux qu'elle est censée combattre.

Voilà la réussite de 6 années de #pasdevague de la municipalité geoffroyenne. Il faut surtout ne déranger personne parce que sinon on va avoir des émeutes, des problèmes et là, c'est foutu pour les promotions. Autant pour la maire, que pour les adjoints, que pour la commissaire.... Surtout pas de vagues.

Donc on ne fait rien. On explique que c'est compliqué. Qu'il faut donner du temps au temps. Beaucoup de blabla sans aucune action.

Lors de la dernière réunion de quartier il y a 1 an et demi, la maire avait tentée d'endormir l'assistance en promettant une étude sur l'occupation du domaine public et des hall d'immeubles, car elle "apprends le problème dont j'entends parler pour la première fois" disait-elle devant des habitants médusés (serait-elle déjà ailleurs dans sa tête?).

Comme d'habitude, les autorités gagnent du temps. Et les vaudais quittent le quartier ou dépriment.

Quand on disait il y a deux jours que la maire et sa politique sécurité ce n'est que du vent . C'est ça les années Geoffroy. Plus que 10 jours?