Mais si, c’est possible !!

Share

Vendredi 8 novembre 2019

Un jour de conseil d’école à Croizat : l’élu référent se pointe tout penaud à 20H07 pour une réunion prévue à 18h15 et face à la liste de problèmes énoncés par les personnes présentes, sa réponse a de quoi impressionner « Ce n’est pas facile, on y travaille ».

Ce doit être, comment on appelle cela, « un élément de langage de l’exécutif municipal » car ce n’est pas la première fois que j’entends ce terme. « Ce n’est pas facile, on y travaille ». C’est vrai que parfois ce peut ne pas être facile, mais en bientôt six années de mandat il doit être possible de montrer une certaine efficacité pour arriver au bout de quelques mois à équiper tous les sanitaires d'une école de papier toilette et du savon à proximité de tous les lavabos.

 

En janvier déjà j’étais étonné qu’un an et demi après les travaux un certain nombre de problèmes subsistaient dont notamment la question du papier toilette et du savon.

 http://www.mediavaulx.fr/index.php/30-jeunesse-sports-vaulx/education-vaulx/1952-du-papier-toilette-pour-l-ecole-croisat

 

David Toumkara l’élu de l’exécutif vaudais référent de l’école Croizat faisait alors état de l’« inertie des élus ». A ce point, ce n’est plus de l’inertie, c’est un manque de considération.

 

Je ne peux pas croire qu’une municipalité de 1100 agents, dirigée par une maire qui fut députée et secrétaire d’état, avec un cabinet pléthorique et des élus qui pour certains se prennent pour le nombril du monde soit dans l’incapacité de trouver une solution pour équiper des sanitaires de papier toilette.

A partir de la, on peut en tirer une conclusion. 

 

Thomas Petragallo