Brève : on a vu la princesse!

Share

 

Vendredi 21 mars 2014.

Les parents n’en croyaient pas leurs yeux ce matin sur le parvis de l’école Langevin. La princesse héritière elle-même, Sophie Charrier, était présente à l’heure de la rentrée des classes. Mais pour quelle raison ? Pour voir la situation très dégradée de nos écoles ? Pour compatir avec les parents sur leurs difficultés de stationnement autour de l’hyper groupe scolaire Langevin – Grandclément ? Pour inaugurer les travaux routiers débutés il y a 5 ans et presqu’enfin achevés pile poil en période électorale ?

Et bien, c’est le troisième point : le calendrier électoral. A la veille du premier tour des municipales, il faut se montrer et rien de plus simple pour cela qu’une petite dizaine de minutes de distribution de tracts appelant à voter pour le chef de file, Bernard Genin. Mais pourquoi un tel engagement puisque souvent pour des raisons professionnelles qui l’éloignent loin de la ville elle est absente des manifestations vaudaises? Mme Charrier sait, que s’est également son élection à elle qui se joue, et peut-être pas uniquement comme adjointe mais comme maire. Car nous ne savons pas si c’est un secret mais les adjoints de la majorité actuelle ne le murmurent même plus : elle sera la future maire de Vaulx-en-Velin puisque comme ce fut le cas il y a 5 ans avec M Charrier, B Genin ne resterait pas maire. En 2015 il laisserait la place à Mme Charrier. Cela s’appelle un renvoi d’ascenseur. Un prêté pour un rendu.

Il faut donc que les habitants s’y fassent : ils la verront de plus en plus souvent, non dans ou devant les écoles mais dans les médias.

Les Vaudais se feront ils voler une fois de plus leur élection ? L’avenir le dira. En tous cas, ils ont vu la princesse…