Une ville à part sur le plan immobilier

Share

Dimanche 18 octobre 2015

Si on écoute les agents immobiliers, c’est toujours le moment de vendre ou d’acheter. L’automne est la période ou les médias font un point sur la tendance en termes d’immobilier. Quelles sont les villes où il fait bon vivre, quels sont les secteurs où il faut investir, est-ce le bon moment d’acheter, les prix secteur par secteur………….Vaulx-en-Velin fait rarement partie des villes décortiquées par les médias. Sans doute la complexité est telle qu’il est difficile d’en décrypter les tendances et nous pensons qu’il faut avoir vécu sur la ville pendant quelques années pour l’appréhender.  

Vanter sa situation géographique exceptionnelle ne suffit pas à attirer des habitants. C’est vrai que le parc de Miribel est une proximité tout à fait intéressante à plus d’un niveau et qu’en bicyclette il est possible par les pistes cyclables atteindre le centre-ville de Lyon en une trentaine de minutes (à bonne allure). Mais cela ne suffit pas à définir Vaulx-en-Velin.  Les différentes politiques de la ville ont cherché une transition, à définir un processus d’élévation. Le bon, le mieux, le juste étaient le chemin à suivre pour les Vaudais.  

Malheureusement, l’objectif n’a pas été atteint et la ville n’attire pas outre mesure même avec les prix les plus faibles de l’agglomération. En ce moment il y a beaucoup de produits à vendre et nombreux sont les habitants inquiets qui souhaitent quitter la ville, mais sont freinés par la difficulté du marché. En délai et en prix. Même au niveau du neuf les espérances ne sont pas au rendez-vous. Le village qui jusqu'à présent était un secteur préservé a perdu son aura et est entré dans le rang. Il y a une certaine sinistrose qui se dégage des locaux commerciaux vides et du comportement irrespectueux de certains. Tenir un discours de vérité, ce n’est pas chercher un mensonge plausible, ni vouloir être à tout prix rassurant,  ni se plonger dans l’exagération. C’est voir la réalité dans toutes ses formes même quand elle dérange. Personne ne peut dire que tout va bien et les événements qui ont suivi le 14 juillet sont de nature à accentuer l’image négative de Vaulx-en-Velin.

Nous souhaitons que cela bouge, que l’on sente qu’il y a de l’action, que la nouvelle municipalité suscite de l’espoir. La transformation de la ville passe par une définition claire et précise qui permet aux habitants que nous sommes de comprendre comment Vaulx-en-Velin va évoluer dans les années qui viennent. Quelle sera la transition proposée. Des projets vont sortir de terre au fil du mandat, ils vont donner le ton…soit rassurer  soit susciter de l’interrogation. Pour les agents immobiliers ce sera toujours le moment de vendre ou d’acheter. 

V.L