Belle journée pour le foot, moins bonne pour les riverains

Share

 Dimanche 10 janvier 2016.

 Battre la seule équipe du championnat qui n'a pas gagné un match n’a pas été l’événement de la journée, mais la découverte pour les nombreux supporters Lyonnais du « Grand Stade » qui remplace pour le meilleur ou le pire l’historique stade de Gerland (55.169 spectateurs). Gégé était avant le début du match plus expressif que pour son soutien à l’ancien président de la région, il est vrai que c’est un peu son équipement à lui aussi pour avoir activement participé à son infrastructure routière et facilité l’acquisition des terrains avec nos impôts.  

Cela n’a pas été simple d’accéder au stade malgré les moyens mis en place pour éviter les embouteillages et de nombreuses personnes ont tourné en rond pensant un moment avant d’accéder au bon parking.  Cela laisse augurer des jours difficiles lorsque le flot de supporters ne sera pas aussi bien encadré et que les matchs auront lieu en semaine la circulation s’ajoutant aux trajets professionnels. Les files d’attente étaient importantes à l’aller comme au retour, plus de 20 minutes, pas certain que cela encourage à prendre le tram les jours de match d’autant que les rames avaient la dimension métaphysique des boites de sardines, l’huile d’olive en moins.

Il y a quand même eu quelques couacs à Décines ou la rue de la république a vu de nombreux automobilistes pester contre la voie unique, comme à Meyzieu où quelques automobilistes ont tenté la manière sauvage pour garer leurs véhicules dans les rues environnantes et sur le parking du supermarché Leclerc.  Mais la maréchaussée veillait et la recette a dû être bonne. Il faut espérer pour les riverains que nos agents verbalisateurs seront assidus les jours de match pour donner de bonnes habitudes.

Après le match, le stade s’est transformé en discothèque avec le chanteur américain Will i am et les Pokémon Crew. La machine à faire du cash est en route …et il n’y a pas de petites économies, les lumières du stade ne débordent pas dans les toilettes, heureusement que Smartphones sont équipés d’une fonction éclairage. 

D’autres acteurs ont inaugurés les nouvelles infrastructures, ce sont les agents de nettoyage de la Métropole. Le planning est large, de 14heures à 19heures le samedi et de 4 heures à 11 heures le dimanche. A moins que des recrutements aient eu lieu en prévision, nous imaginons allègrement que la prise en compte du nouveau stade se fera au détriment d’autres secteurs. 

Nous espérons que le stade des lumières servira de locomotive au commerce local

Carole Amoros