Le bonheur n’est manifestement pas dans le golf pour les communistes Vaudais.

Share

Mercredi 22 juillet 2015

Franchement, jamais nous n’aurions supposé que le « Projet de golf » évoqué par quelques habitants en conseil de quartier de la Grappinière suscite autant de réactions épidermiques de la part du Parti communiste Vaudais et intéresse à ce point notre quotidien régional. Sans doute n’y a-t-il pas de sujet plus important à commenter sur la ville et il faut combler un vide ? Pourtant entre le chantier de privatisation de l’aéroport de Lyon Saint Exupéry, l’enjeu des régionales, la polémique concernant l’éventuel conflit d’intérêts de Madame la Députée-maire et tant d’autres choses,  les motifs de communication ne manquent pas.  

Mais se fendre d’un communiqué de presse pour mettre en avant « Le golf, un exemple concret de lutte des classes » alors là,  chapeau. Et la municipalité n’hésite pas à alimenter la polémique histoire d’en rajouter une couche pour faire monter la mayonnaise en soulignant qu’elle était prête à en financer l’étude.

Que les communistes Vaudais se consolent, la municipalité a stoppé la construction d’un centre aquatique qui se serait avéré catastrophique pour les finances Vaudaises en termes de frais de fonctionnement ( Si si.. Vous pouvez demander à monsieur Gasmi qui en a fait part aux Vaudais tout au long de sa campagne électorale), mais nous avons le parc de Miribel-Jonage pour nous rafraichir, c’est une grande chance. Et puis, vu ce qui se passe en termes d’incivilités dans les piscines lyonnaises nous échappons à la une des médias au moins sur ce point.  

Pour ne pas être en reste,  il nous vient à l’esprit que concernant les footeux millionnaires pour lesquels la métropole a mis des centaines de millions sur la table en infrastructure pour le stade des lumières qui s’appellera peut être « Hyundai stadium »  en expropriant pour raison d’intérêt général des exploitants agricoles,  nous n’avons pas beaucoup entendu les communistes. Nous pensons même nous souvenir que Bernard Genin à soutenu le projet. C’est vrai que le football professionnel est un sport pratiqué  par des millionnaires à l’adresse des masses populaires. Tout est pardonnable dans ce cas. Et puis comme il y aura une Brasserie Bocuse sur place, qui ira manger des andouillettes à Bobosse ?  Tandis que le golf comme le tennis, c’est bien connu que ce sont des sports réservés à  une élite et pas de ça a Vaulx-en-Velin.  

Peut-être que le prochain communiqué du parti communiste nous donnera des informations sur sa stratégie d’alliance avec les socialistes  pour les régionales.  C’est comme le Modem, ça veut partir seul, car les valeurs défendues ne sont pas miscibles  et négociables, puis brusquement on trouve un accord. Ne serait-ce pas pour placer des élus ?

V.L