Quand le PC tient un os, il le ronge jusqu’au bout.

Share

 Mercredi 7 octobre 2015 

L’opposition communiste continue à surfer sur la vague de la rentrée scolaire, des rythmes scolaires  et des ATSEM. 

Elle s’est même fendue d’un tract (cliquer ici) qui est distribué à l’entrée des écoles alors que l’action qui avait été entreprise en termes de mobilisation ne porte pas ses fruits. Les syndicats continuent  malgré tout à pousser pour montrer qu’il faut compter sur eux au niveau du personnel municipal. Mais là aussi quelques brèches commenceraient à s’ouvrir….

 

On retrouve dans le tract les éléments déjà avancés à travers les communiqués de presse et sur les blogs. Mais également quelques nouveautés, notamment sur un argument qui doit commencer à peser lourd dans la communication de l’exécutif municipal.  L’état supposé de « délabrement des écoles ». Tous les Vaudais ont en mémoire la projection réalisée lors d’un conseil municipal qui montrait son lot de bâtiments vétustes.

Sur la partition rien n’a été fait pendant 30 ans, Madame Vieux Marcaud et les quelques anciens élus garant de la mémoire Vaudaise, on exploré les archives et modifié leur stratégie en rappelant aux souvenirs de la nouvelle municipalité que René Beauverie (PS) avait été adjoint à l’éducation jusqu’en 2001  et qu’Armand Menzikian conseiller municipal  (PS) avait été adjoint aux travaux jusqu’en 2008.

Nous ne savons pas qui porte la responsabilité de quoi et du comment mais il faut reconnaitre que de nombreuses écoles ont vraiment besoin d’une rénovation. En prenant comme cheval de bataille la priorité aux écoles Hélène Geoffroy à pris un engagement fort devant les Vaudais. La fin du mandat permettra de faire un bilan. 

C.A