Bad ambiance au collège Aimé Césaire

Share

 

Mercredi 22 juin 2016

En grève pendant le brevet. Alors que les élèves de 3e plancheront jeudi et vendredi sur les épreuves du brevet, le personnel du collège Aimé Césaire de Vaux-en-Velin est appelé à faire grève pour demander des surveillants supplémentaires.

Depuis la rentrée 2014, l’établissement est classé en REP+, le plus haut niveau de l’éducation prioritaire. Selon les syndicats, les effectifs n’ont cessé d’augmenter, contrairement au nombre d’AED, ce qui entraine "une dégradation du climat scolaire, dû au manque d’encadrement en dehors des cours".

Le personnel du collège a prévu de manifester jeudi matin, à partir de 8h30, devant le Rectorat de Lyon, dans le 7e arrondissement.

Que veut dire « dégradation du climat scolaire » ? Que les conditions ne sont pas remplies pour que les élèves qui veulent travailler puissent le faire. Que les parents d’enfants vaudais scolarisables au collège vont se poser la question d’une école privée s’ils en ont les moyens. Que ceux qui liront dans la presse la situation de grève du personnel  ne manqueront pas de souligner que c’est le bordel à Vaulx-en-Velin 

La municipalité n’est pas responsable des collèges puisque c’est une compétence métropole. La politique de l'éducation et des collèges s'exerce en collaboration avec l'Éducation nationale. La Métropole prend en charge la construction, l'entretien, l'équipement et le fonctionnement des collèges publics. Elle est également chargée du recrutement et de la rémunération des agents des collèges - hors personnel enseignant.

Cependant les problèmes  du collège  Aimé Césaire ne sont pas ceux de la métropole, ils rejaillissent  sur Vaulx-en-Velin. C’est certain qu’avec une telle réputation nous allons attirer des habitants motivés.

C’est très bien d’avoir doté les classes de cinquième de tablettes, cependant, il y a sans doute des choses plus importantes à réaliser pour assurer la réussite des collégiens qui veulent travailler.

C.A