Le périscolaire à l’épreuve de la maternelle.

Share

Jeudi 23 avril 2015

La mise en place des rythmes scolaires ne semble pas trouver d’adhésion dans certaines écoles auprès des parents ayant des enfants en classes de maternelles. Grandclément a lancé un sondage auprès des parents d'élèves pour contester l’organisation actuelle qui s’apparente selon eux à une grande garderie. Les parents des autres écoles maternelles ont également été contactés pour que la protestation soit de plus grande ampleur. Mistral va emboiter le pas dès la semaine prochaine.

La réforme engagée par Vincent Peillon avant d’être opérationnelle doit subir les affres du budget, mais également du manque de personnel qualifié pour gérer des activités ou de l’animation périscolaire. En attendant la réponse de la municipalité, quelques nouvelles de notre ancien ministre de l’éducation à l’origine de la très controversée réforme. Pas de souci à se faire pour lui, il entame son troisième mandat de conseiller européen. Si l’on en croit le site d'information en ligne rue89.com, durant ses deux premiers mandats Vincent Peillon n'a eu que peu d'intérêt pour la politique européenne et le désigne comme un « eurodéputé plutôt touriste », « champion de l’absentéisme ». Le journaliste Jean Quatremer (libération) n'est guère plus indulgent en affirmant en 2009 que Vincent Peillon « n’a strictement joué aucun rôle au sein du Parlement européen au cours de la législature écoulée ». En tous les cas, si son mandat européen en cours ne l’inspire pas outre mesure, il pourra toujours se consacrer à des activités de recherche et d'enseignement sur l'histoire de la démocratie puisqu’il a été nommé par le Conseil d'État professeur associé à l'Université de Neuchâtel.. Si l’abstention progresse, encore un que nous pouvons remercier. Mais pour vous rassurer ce n’est pas le seul, ils sont nombreux dans ce cas et de tous les partis.

V.L