A qui va donc pouvoir servir le Grand Stade?

Share

Vendredi 30 Aout 2014

Le Grand Stade de l’OL n’aura vraisemblablement de grand que le nom et le scandale qu’il va générer dans les années à venir pour les contribuables du Grand Lyon.

En effet, hier soir l’équipe de l’OL a perdu dans la phase de tour préliminaire de la coupe de l’Europa Ligue. Nous savions déjà tous que la Coupe des Club Champions c’était foutu. Tant pis, mais après tout, cette équipe et son Président n’ont plus rien de champions depuis des années. Déjà l’an dernier, les lyonnais devaient se contenter de voir, dans le froid et le brouillard, des équipes roumaines ou polonaises de seconde zone avant de pouvoir croiser des équipes un peu plus étoffées et rentrer au bercail. Mais maintenant c’est fini. Même cela les lyonnais ne l’auront pas. Ne l’auront plus. Il n’y aura donc cette année que les matchs de la ligue 1 et ceux de la Coupe de France et de la coupe de la ligue. Du franco français, pour des spectateurs qui avaient d’autres habitudes et qui venaient principalement supporter une équipe de vainqueur. Et la descente aux enfers n’en est qu’à son début pour le club car, maintenant, la manne financière des droits télé ne tombant plus il va falloir vendre (on n’ose pas imaginer la liquidation !). Et donc rentrer dans un cercle vicieux, moins bien jouer faute d’un niveau suffisant et espérer que l’équipe pourra éviter la ligue 2 en 2015-2016….

Mais là n’est pas le pire. Le pire c’est un peu ce que craignaient bon nombre d’observateurs locaux. Le futur scandale du Grand Stade prévu pour 60.000 personnes (déjà qu’aujourd’hui Gerland ne remplit même pas 40.000 sièges !) qui engouffre en ce moment au minimum 200.000.000 d’euros d’argent public (le prix de 70 écoles ….) et pour quoi : RIEN ou presque. La suite est donc écrite ou presque. Le Président Aulas n’aura pas assez de sous mais ne pourra dignement pas abdiquer (et son ami Collomb embarqué dans la même barcasse non plus). Ils vont donc délicatement s’adosser à un groupe ou un pays. Et puis vendre une partie, puis une autre puis tout et avec cela le Grand Stade appartiendra à Coca Cola ou au Bahreïn. Et l’argent de nos impôts partira avec. Après tout que sont quelques centaines de millions d’euros à l’échelle de la dette du pays ? Nombreux sont ceux qui l’annoncent depuis des années mais ils le voyaient plutôt dans le cadre d’une énorme revente avec un énorme bénéfice. Hé bien ce sera une petite revente avec un petit bénéfice de quelques dizaines de millions d’euros au lieu de quelques centaines et les lyonnais paieront la note qui ira directement dans la poche d’un émir…rappelons que le titre OL groupe avait été introduit en bourse à 24 euros en 2007 et que l’action ne vaut aujourd’hui que 2,40 euros. L’émission obligataire lancée n’a que moyennement fonctionné, puisque les deux actionnaires principaux, ICMI et Pathé, ont dû remettre au pot.

A quoi cela tient finalement la richesse d’un Président de Club et la ruine d’une communauté de commune ? Un tout petit match de foot très ennuyeux dans un mini stade de 8000 places aux confins de la Roumanie et de la Bulgarie.

Et comme finalement dans tout malheur il y a quand même des heureux,  les voilà : les habitants de la Soie qui ne se verront finalement pas si souvent coupé du reste du monde par le passage du tramway, Bernard Rivalta qui va pouvoir expliquer que finalement tout se passe bien avec le tramway les jours de matchs, et les habitants de Vaulx-en-Velin qui ne seront plus importunés par le jet de l’OL qui les réveille quand l’équipe rentre de ses matchs lointains.