À partir du 1er janvier 2018 en France, les vaccins obligatoires passeront de 3 à 11.

Share

 Samedi 23 novembre 2017

Les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 devront désormais être obligatoirement vaccinés contre 11 maladies contre 3 auparavant.

Aujourd’hui, plus de 40% des Français mettent pourtant en doute ces vaccins qui suscitent toujours plus de défiance dans la population et de plus en plus de personnes se posent la question de faire ou non vacciner leurs enfants. Mais Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine en 2008, se veut rassurante.

« Le vaccin peut être considéré comme un médicament. Il n'y a aucun médicament qui n’a aucun risque, mais le bénéfice par rapport aux risques est immense, assure-t-elle. C’est quand même grâce à la vaccination qu’on n’a plus la variole, qu’on est en train d’éradiquer la poliomyélite, qu’on voit une mortalité infantile qui est en train de diminuer dans le monde entier. J’estime que les vaccins ont démontré leur efficacité. Et moi ce qui m’intéresse le plus au monde, c’est d’améliorer la santé au niveau mondial, y compris dans les pays les plus démunis. Et la composante vaccin en fait partie ».

En France, la vaccination a également permis de faire totalement disparaître chez les plus jeunes la diphtérie, le tétanos et de faire pratiquement disparaître certaines méningites. Mais les niveaux de couverture vaccinale sont insuffisants pour certaines pathologies pour lesquelles la vaccination n'est aujourd'hui que recommandée, comme la rougeole.

Ces vaccinations seront indispensables aux enfants pour qu'ils soient admis en collectivité, notamment à l'école et en crèche. 

Lors du vote à l'assemblée nationale notre députée LREM a voté favorablement une proposition de loi qui a fait l'objet de peu de discussion.