Thérapie de groupe

Share

 

Samedi 9 mars 2019

Ce samedi aura lieu la première réunion de la démarche "On s'y met tous", qui vise à réfléchir sur la transition écologique et la justice sociale. (cliquer ici

Cette démarche autour du climat et de la solidarité a été lancée par David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon (en campagne électorale), pour qui "le climat est un enjeu majeur qui nous concerne tous et qui mérite la plus grande mobilisation. (L’environnement surtout va être un enjeu majeur de tous les candidats aux prochaines élections municipales) " "Le bilan de nos actions est globalement positif, mais nous devons aller plus loin en nous appuyant sur l’accélération des prises de conscience."

Ce samedi 9 mars sont donc invités les citoyens et associations qui veulent participer à l'événement et réfléchir ensemble à ces "enjeux majeurs pour le territoire métropolitain". Cette première journée visera à dégager les principales pistes d'action du Plan Climat Air Énergie de la Métropole, pour "passer de la simple envie à la réalisation".

On passe ainsi du je sais tout métropolitain à ce qu’il vous semble possible de faire avec les citoyens, un peu à l’image du grand débat national. Il ne manque plus que Macron au milieu des tables en chemise blanche micro à la main.

Vaulx-en-Velin a fait la même chose il y a quelques semaines en lançant la commission environnement. Il faut impliquer le citoyen !!!!

Lorsqu’on analyse la phrase : « Cette première journée visera à dégager les principales pistes d'action du Plan Climat Air Énergie de la Métropole, pour "passer de la simple envie à la réalisation" c’est comme si le plus gros effort de la collectivité avait été d’écrire le PCET et que jusqu'à présent c’est la bérézina pour sa mise en œuvre.

D’ailleurs Bruxelles a traduit la France devant la justice européenne pour son manque d'action face à la pollution, en 2017, le Conseil d’État lui enjoignait de “prendre toutes les mesures nécessaires pour améliorer rapidement et efficacement la qualité de l’air sur le territoire français”. Conséquence et action, à partir du 1er janvier 2019, les véhicules utilitaires légers et les poids lourds à vignette Crit'air 4 ou 5, ou sans vignette, n’ont plus le droit de circuler dans une zone délimitée par le périphérique, englobant Lyon, Villeurbanne et une partie de Caluire, Bron et Vénissieux.

La rencontre se déroule dans les locaux de la Métropole, au 20, rue du Lac, dans le 3e arrondissement, de 10h30 à 16h30. 

Qu’en ressortira-t-il ? Il y a eu un large ratissage pour faire venir du monde. Le problème de ce genre de démarche c’est que ce sont toujours les mêmes personnes qui sont autour de la table. Celles convaincues depuis belle lurette qu’il faut mener des actions.

Cela fait des années que les pouvoirs publics sont alarmés par la nécessité de mener une transition écologique, mais cela n’empêche pas le SYTRAL d’acheter 55 bus diesel pour équiper ses lignes.

À Vaulx-en-Velin, nous avons un potentiel énorme avec les terres maraîchères pour faire des circuits courts d’approvisionnement et favoriser la culture bio de bons produits qui pourraient alimenter les cantines.

J’ai été très déçu par la politique environnementale de la ville. 5 ans pour sortir un PCET et une pauvreté dans les actions menées par l’adjoint à l’environnement. Je l’ai souvent questionné pour savoir ce qui se faisait, mais les réponses étaient toujours évasives. Je comprends maintenant mieux pourquoi.

À entendre les élus, il n’y a jamais rien de facile. Sans doute.

Il y a quelques mois j’ai écrit à la mairie de Villeurbanne, lassé de retrouver sur le chemin de hallage et sur les rues adjacentes aux cimetières de Cusset des déchets Mac Donald.

Il y a soi-disant une convention entre les établissements Mac Donald et les municipalités pour mener des actions afin d’assurer la propreté.

J’ai été très heureux de recevoir en début d’année un petit livret de la part de la municipalité de Villeurbanne pour me souhaiter les vœux et me présenter les actions menées dans l’année.

Mais ce n’est pas cela que je veux, je me moque des vœux du maire, manière de faire de la communication politique. Ce que je souhaite c’est voir du concret.

Toujours dans la ligne du concret, sur le site YOYO, les places de spectacles promises par la ville de Vaulx-en-Velin et l’adjointe à la culture ne sont toujours pas visibles. Ce n’est pas faute de relances de la part d’un des plus impliqués dans la collecte des bouteilles en plastique.

Et oui ce n’est pas facile, mais ce qui est encore moins facile c’est de rester motivé malgré tout.

Thomas Petragallo