L’UDMF en lice pour les municipales de 2020

Share

 

Mercredi 16 mai 2018

Il y a quelques années, Christine BOUTIN, dont on connaît bien les fortes convictions catholiques et le conservatisme de ses opinions politiques, fonda le PCD « Parti Démocrate Chrétien ». En 2012, une nouvelle structure politique émerge dans le paysage français L’UDMF « l’Union des Démocrates Musulmans Français » autour des valeurs portées par l’islam et d’un sentiment d’exclusion.  « Nous ne partageons malheureusement pas la même vision de la chose avec les démocrates libéraux, socialistes ni même sociaux-démocrates » avance un porte-parole.

 Au programme de ce parti : le halal dans les cantines scolaires, l’apprentissage de l’arabe à l’école, la défense de la finance islamique, etc …

La fédération UDMF Rhône-Alpes, créée le 23 mai 2015, est quant à elle animée par Mokdad Salem, "65 ans, père de famille et ancien conseiller municipal (PCF) à Vaulx-en-Velin. Les autres animateurs de cette fédération sont Hatem Dridi, "Ex-membre du PS, Hatem Dridi a été directeur de campagne de Philippe Zittoun (DvG) aux élections cantonales, puis de Nordine Gasmi (UVI) aux Municipales de 2014.

Lors des plus récentes élections, UDMF a annoncé plusieurs listes, mais les a toutes retirées ou déclaré forfait à l’exception d’une liste aux élections régionales en Ile-de-France. Certes, ce parti n’a pas obtenu un résultat suffisant pour se qualifier pour le second tour. Mais l’UDMF a tout de même dépassé les Verts d’EELV à Mantes-la-Jolie avec 5,90 % des voix. 4,71 % à Villetaneuse, 4,58 % à Chanteloup les Vignes, 4,38% aux Mureaux, 4,4% à La Courneuve, 4,2% à Trappe, 4,03% à Garges-lès-Gonesse, 3,72 % à Villeneuve-la-Garenne, 3,70 % à Stains, 3,66% à Montereau, 2,91 % à Bobigny.

 

L’UDMF compte à ce jour  deux élus municipaux élus sur des listes centristes de droite (UDI), Hocine Hebbali dans la majorité à Bobigny (Seine-Saint-Denis) et Nizarr Bourchada dans l'opposition à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne).

À la suite d’une crise interne à l'UDMF, "plusieurs membres ont fait sécession pour créer, en 2016, « Français et musulmans ».

 L'UDMF se positionne d'ores et déjà pour les municipales de 2020 et notamment à Vaulx-en-Velin et Villeurbanne avec le communiqué de presse suivant :

Après sa participation aux Municipales de 2014 à Bobigny, aux Régionales en Ile-de-France en 2015, aux Législatives en Ile-de-France, dans le Loiret et à Mayotte, L'Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF) se mobilise pour Vaulx-en-Velin et Villeurbanne en 2020.

Fort de cinq années d'expérience actives sur le terrain, suivi par des Français de tous horizons et de toutes générations, l'UDMF est devenu une réalité dans le paysage politique français. Notre participation aux dernières élections en est la preuve avec jusqu'à 9% des voix exprimées dans certaines communes, plaçant ainsi notre mouvement en troisième position juste après le Parti Socialiste et Les Républicains.

À l'issue d'un congrès exceptionnel du Parti organisé à Vaulx-en-Velin à la salle Édith Piaf, les responsables de la fédération Rhône-Alpes UDMF ont validé, à l'unanimité, sa participation pour les élections Municipales qui se tiendront dans la commune en 2020.

L'occasion pour l'UDMF, après la composition de nos listes à Joué-lès-Tours, Trappes, Gennevilliers et Roubaix la semaine dernière, de lancer officiellement la campagne : UDMF HORIZON 20/20 .

CONTACT PRESSE

Mokdad SALEM , Responsable de la fédération UDMF Rhône-Alpes (Tel : 0751023187)

Nagib AZERGUI , Président du mouvement UDMF (Tel : 0687874161 | Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Cordialement,

L'équipe UDMF

L'Union des démocrates musulmans français est donc le premier parti à officialiser la constitution d’une liste sur Vaulx-en-Velin après bien sûr celle d’Hélène Geoffroy qui nous ne doutons pas était candidate à sa succession dès le mois d’avril 2014.

Quel sera le poids de ce parti dans le paysage politique vaudais ? Il est encore trop tôt pour tirer quelques hypothèses pour diverses raisons notamment le fait que presque tous les partis ont des relais pour capter le vote communautaire. Cependant les prochaines élections risquent d’être assez tendues et chaque voix risque de compter alors UDMF un poil à gratter ?   

Ci-joint un lien sur un congrès qui s'est déroulé le Samedi 07 janvier 2017 à Vaulx-en-Velin

https://www.youtube.com/watch?v=uJGpJSR8Ry0