Hélène Geoffroy a la mémoire courte.

Share

 

Mardi 12 juin 2018

Lors du conseil municipal du 02/07/2015 Hélène Geoffroy faisait une Communication du Schéma de prévention sûreté et sécurité de la ville. De relater un certain nombre d’événements qui nécessitaient la mise en place d’actions à la fois préventives et curatives 

« Le premier acte pour matérialiser cela a été de reconstituer le Conseil Local de Sécurité de Prévention de la Délinquance, qui ne s’était pas réuni depuis deux ou trois ans. Nous l’avons réuni de façon très formelle au mois de juillet de l’année dernière en présence du Procureur de la République, du Préfet délégué à la Sécurité, du Préfet délégué à l’Égalité des chances et d’un certain nombre d’acteurs traditionnels qui sont : les acteurs de l’Éducation nationale, les bailleurs sociaux, la Protection judiciaire de la Jeunesse, les travailleurs sociaux qui interviennent auprès des jeunes en difficulté, les acteurs de l’emploi, de la Mission locale et de Pôle Emploi, les acteurs économiques, car il y a des questions de sécurité dans les zones industrielles » déclarait la maire.

Malheureusement, il ne c’est réuni qu’une fois depuis son lancement avant ce jour.

« En revanche, sur la question de l’occupation de l’espace public par ceux qui se demandent quoi faire de leurs journées et de leurs soirées, nous sommes en train de travailler sur un plan d’action et c’est ainsi que nous avons créé ce groupe de travail avec les quatre Adjoints de quartier qui peuvent permettre très régulièrement de remonter les informations de très grande proximité et de très grande actualité parce que les habitants les interpellent très souvent et de façon très rapide quand il y a une difficulté ». Précise-t-elle.

Malheureusement c’est tombé comme une feuille morte, car rien ne se fait sur le sujet.

« J’ai signé en début d’année (2015) le Plan Local d’Action et de Prévention de la Délinquance. C’est un outil important, il est joint à votre dossier dans les annexes du Contrat de Ville, car c’est un de ses volets. Il y a bien sûr un diagnostic de la commune et quelques actions que nous avons décidé de cibler, nous avons trois axes majeurs : Ø Un programme d’actions à l’intention des jeunes exposés à la délinquance avec : Séance du conseil municipal du 02/07/15 - Page 30 sur 60 - Des actions de prévention à la récidive, - Une action de médiation : un recrutement de médiateurs est en cours. Nous allons revisiter leur mission et leur temps de présence sur le terrain, car il nous semble important qu’ils puissent être présents en soirée et en début de nuit dans la mesure où les occupations et les troubles de l’espace public ont lieu à ces moments-là. Il ne s’agit pas de les envoyer faire les matamores, mais si nous commençons à prévoir des actions avec les jeunes en question, nous pourrons faire un travail de fond……Ce plan est signé avec l’État et nous engage sur les cinq prochaines années.

Aujourd’hui la presse annonce « Après un mois de mai marqué par de nombreuses violences à Vaulx-en-Velin que la municipalité a signé un "Plan Local d'Actions de Prévention de la Délinquance", dans le but d'améliorer le quotidien des Vaudais ».

« Celui-ci va permettre un nouveau traitement des incivilités et de la violence dans la ville de Vaulx-en-Velin : "le but est que chacun intervienne sur le territoire, et plus seulement la police nationale comme on peut facilement l'imaginer. Mais les personnes doivent rester à leur place. Cela permettra de faire de la médiation dans les halls d'immeubles ou encore dans les espaces publics, par exemple", explique Hélène Geoffroy maire de Vaulx-en-Velin.  

Et d’oublier qu’elle a déjà signé un tel document début 2015 comme il est rapporté dans le compte rendu du conseil municipal du 02/07/2015.

Le problème de la communication lorsque cela reste de la communication c’est qu’elle finit par montrer son efficacité. Lorsque l’on interroge certains participants au Conseil Local de Sécurité de Prévention de la Délinquance qui s’est réuni aujourd’hui, le seul intérêt de l’affaire fut l’énorme buffet. Nous allons sincèrement souhaitez que cet engagement des acteurs publics conduise à améliorer notre quotidien.