Conseil Municipal : La baisse des impôts ?

Share

 

Mardi 25 juin 2019

Conseil municipal du 27 juin 2019, jour mémorable, les finances de la ville vont très bien, même très très bien d’après l’adjoint au finance ce qui va réjouir en particulier Yvan Margue, car Hélène Geoffroy va pouvoir tenir un des engagements pris lors de l’accord conclu avec l’APVV au second tour des élections municipales. Tout est donc réuni pour que les paroles deviennent des actes. Une baisse des impôts locaux en perspective ?

Les finances vont d’autant mieux que les recrutements de personnel reprennent. Il y a quelques mois, une grande première, l’exécutif de gauche d’Hélène Geoffroy licenciait pour soi-disant faire des économies afin de recruter des policiers municipaux. La période de vache maigre est donc derrière nous puisque que ce sont trois recrutements de haut grade qui vont faire l’objet de délibérations.

Il sera également question de commerce avec la signature d’une convention Fisac. On ne peut pas trop se réjouir,  le mandat aura été très chiche en création de commerces, particulièrement au village, heureusement que nous avons « Grand frais » finalement.

C’est un peu comme pour le domaine de la santé, chaque fois un grand speech, mais sur le fond on ne peut pas dire que ce soit folichon. Les professionnels de santé se font attendre.

Après le commerce et la santé, un peu de communication sur l’emploi. Le nombre de chômeurs sur la commune a baissé, la politique de Macron a finalement du bon et avec la réforme de l’assurance chômage qui est une vraie avancée sociale le nombre de chômeurs va encore baisser….grâce  aux radiations. La réforme des retraites va suivre, encore une avancée digne de la gauche.

Après l’économie, il faut un peu d’écologie. Projets à la pelle. Je n’ai pas été convié à la sélection des projets, aller savoir pourquoi ? Pourtant j’ai demandé au secrétariat du cabinet et à l’adjoint à l’environnement, mais pas de réponse. Pour une fois que je pouvais me libérer parce que des réunions planifiées à 17h30 ce n’est pas toujours évident pour ceux qui travaillent. J’ai même cru comprendre qu’un projet intéressant n’a pas été retenu, car présenté par une personne indésirable. Et c’est l’adjoint lui-même qui a insisté pour l’évincer. Trop fort.

Et de l’écologie encore. Yoyo (recyclage plastique) prend de l’importance aux yeux de l’exécutif qui fait de gros efforts en cadeaux. Pour l’année 20 spectacles au centre culturel Charly Chaplin, 20 places de cinéma les Amphis et 20 places au planétarium. 

Un petit chapitre subvention sans lequel un conseil municipal ne serait pas un conseil municipal. Et de l’exceptionnel pour deux associations dont l’EPI. L’ancien directeur est actuellement directeur de cabinet d’Hélène Geoffroy. Une association dont certains membres ont une entrée régulière au cinquième étage. Il faut compenser la perte d’une subvention régionale. A un club sportif on aurait de chercher des sponsors.

Thomas Petragallo