Les adjoints de quartier bientôt équipés de motocrottes ?

Share

Mardi 21 juillet 2015

On n’est jamais mieux servi que par soi même. 

Après 4 mois de demandes répétées  auprès des services municipaux et du cabinet du maire, Stéphane Bertin adjoint de quartier du Village-Grappinière-petit pont,  a retroussé les manches un beau matin pour aller faire le job et nettoyer deux grands massifs situés pourtant à proximité des locaux des services techniques.

 

Quelle mouche a piqué notre élu pour agir de la sorte. Excédé par la lenteur administrative ce dernier a dû trouver que trop c’est trop. Les demandes ou  au bout de plusieurs mois,  personne n’a levé le petit pouce semblent monnaie courante et une municipalité qui prétend fournir un service de proximité ne peut fonctionner ainsi. D’autant plus que le service cadre de vie comporte plus d’une quarantaine de personnes ce qui somme toute devrait être suffisant pour quadriller régulièrement la ville.

Pas sûr qu’il se fasse des amis auprès de ses collègues élus de la majorité et notamment de l’adjointe chargée des services techniques.   D’après les informations que nous avons eues le sac de déchets ainsi collectés aurait pris la destination du 5ème étage et s’est trouvé exposé à la vue de tous. Peut-être à t-il pousser le vice jusqu'à le verser sur la moquette, la petite histoire ne le dit pas.  

Le petit canaillou s’est-il fait tirer l’oreille par madame la députée-maire pour cette action d’éclat ou a-t-elle trouvé l’idée séduisante et décidé d’équiper les adjoints de quartier d’un kit de ramassage et d’une motocrottes. Après tout au parti socialiste on aime bien les frondeurs, on les chouchoute et on leur pardonne tout. Même leurs excès de zèle et des mots douteux. 

Au-delà de qui peut paraitre anecdotique, voir comique, est mis en évidence ce qui semble s’apparenter à un certain malaise. La réactivité des services municipaux laisse-t-elle à désirer ? La bible Auroux qui se fait désirer va-t-elle apporter la solution ?