Que les choses soient bien claires….

Share

Lundi 23 février 2015

Surprise, surprise en ce lundi 23 février 2015 rue de l’égalité.

Une des revendications faites par les Vaudais à Bernard Genin pendant ses visites de quartiers concernait l’éclairage public. En effet, sur notre ville, certaines rues sont souvent sujettes à des pannes d’éclairage. Problème rédhibitoire s’il en est… qui donne des boutons aux services techniques.

Pourtant rue de l’égalité :

  • L’éclairage qui marchait bien jusqu'à présent est en cours de réparation.
  • Les lampes qui marchaient bien jusque-là sont, même, en train d’être remplacées.

Bizarre que l’on change des lampes qui marchent.

À y regarder de plus près qui habite dans cette rue ? Quelques élus de l’ancienne majorité et pas des moindres : M Genin et M Touleron, respectivement ancien Maire et ancien adjoint en charge des conseils de quartiers. Cela signifierait-il que des gens bien attentionnés vis-à-vis de nos anciens élus auraient décidé, plutôt que de réparer l’éclairage de Cachin, ou  de la rue Duclos

de changer des ampoules en bon état,  pour mettre le dernier cri de l’éclairage public, au grand dam de l’adjoint de quartier que l’on a vu furax lorsqu’il a appris cela. (Il a déjà été surpris une semaine plus tôt de découvrir que le parking provisoire rue Franklin avait été goudronné) Il parait même qu’il y aurait actuellement 135 ampoules en panne sur le village, alors changer des ampoules qui marchent ça lui fait un peu drôle d’expliquer cela en conseil de quartier.

Il semblerait donc que l’information circule mal dans la maison Maire et même la question de savoir qui dirige suscite des interrogations. Si ce n’est l’adjoint de quartier, ni, le conseiller municipal à l’éclairage public ou l’adjointe aux travaux,    C’est peut-être encore Bernard  Genin finalement. Concernant l’adjointe aux travaux  il parait qu’elle frôle l’overdose devant tant d’adversité et que son refuge actuel pour se ressourcer est la délégation aux anciens.

Les Vaudais le sentent. Il y a du flottement dans l’air et l’ancienne équipe a peut être laissé quelques ectoplasmes dans les divers services ce qui lui permet de tirer indirectement encore quelques ficelles. Il va falloir que le triumvirat (PS, PRG, APVV) fasse appel à SOS fantôme.